Sablés salés aux noix et ail des ours

Résultante de la cuisine du placard, à savoir une plaquette de beurre à utiliser, un bout de parmesan et beaucoup d’ail des ours que ma tante m’avait donné. J’ai essayé de trouver une recette de sablés salés dans mes livres et magazines sans succès, je me suis donc lancée dans une recette inventée.

Le résultat étant plus que satisfaisant je la partage avec vous.

Vous pouvez les congeler sans problème et les sortir quelques heures à l’avance du congélateur avant de les servir.

Pour une plaque de sablés

Ingrédients

250g de farine

250g de beurre bien mou demi sel (aux cristaux de sel)

5 feuilles d’ail des ours (ou 2 gousses d’ail)

100g de parmesan râpé

60g de noix grossièrement hachées

1 cc de piment d’Espelette

1 oeuf

 

Dans un saladier verser la farine faire un puits et couper le beurre en petits morceaux. Commencer à sabler la pâte avec les doigts, ajouter le parmesan, les noix, l’ail des ours haché et malaxer de nouveau.

Quand cela devient trop difficile ajouter l’œuf battu et bien l’amalgamer.

Former une boule homogène, la séparer en 3 petites boules pour en faire des boudins lisses entre vos mains de env 4 cm de diamètre.

Les filmer et les mettre au congélateur 15-20 min pour qu’ils se raffermissent et soient plus faciles à découper en tronçons.

Préchauffer le four à 180°C.

Sortir les boudins du congélateur et couper des tranches de 1 cm d’épaisseur.

Les étaler sur la plaque du four sur du papier sulfurisé. Enfourner pour environ 20min. Surveiller la cuisson ils doivent dorer légèrement.

Laisser refroidir complètement et déguster.

Ils se conservent plusieurs jours dans une boite en métal.

Bon apéro 😉

Carbonade flamande

La semaine où il a neigé à Paris me.à donné envie de déguster de bons plats réconfortants . Qui dit plats réconfortants dit plats mijotés longuement. Cest comme ça que l’idée de faire une carbonade flamande m’est venue.

Cest un plat typique du nord de la France à base de bœuf , de bière et de pain d’épices. Un mélange sucré /salé ultra fondant. La bière brune lui donne un goût léger de caramel.

Vous pouvez l’accompagner d’une purée de pommes de terre ou de pâtes tout simplement.

Demandez à votre boucher de vous couper la viande en cubes.

 

 

 

 

Pour 6-8 personnes

Ingrédients

10g de beurre

150g de coupe en cubes

1kg d’oignons émincés (8-10oignons selon la grosseur)

1cs de cassonade

2kg de bœufs (paleron) détaillé en cubes.

5cs de vinaigre de vin rouge

1L de bière brune flamande (de bonne qualité)

2 cc de thym

2 feuilles de laurier

8 tranches de pain d’épices

3cs de moutarde forte ou à l’ancienne

4cs de persil haché.

Faire fondre le beurre dans une poêle et y faire revenir le lard jusqu’à ce qu’il ai rendu son gras et doré. Ôtez le à l’écumoire et réserver.

Faire revenir les oignons émincés finement dans la graisse. Et couvrir 20min pour qu’ils réduisent. Enlever le couvercle ajouter la cassonade et faire caraméliser. Transférer dans une passoire au dessus d’un bol et presser le jus. Ne pas le jeter.

Préchauffer le four à 160C (th4).

Assaisonnez la viande avec du sel et du poivre et la rouler dans de la farine. Dans une poêle faire revenir la viande avec la graisse restant pour la faire dorée.

Hors de la poêle mélangez la viande et les oignons et les placer dans une cocote.

Faire déglacer la poêle avec le vinaigre, mouillez avec 25cl de bière et portez à ébullition. Versez le tout dans la cocote ainsi que le lard. Ajoutez le reste de bière.

Sur une face des tranches de pain d’épices badigeonnez de moutarde et déposez cette face contre la viande. Fermer le couvercle et enfourner 2h env.

Au moment de servir parsemez de persil ciselé.

Cest un plat qui se réchauffe très bien et dont les saveurs ressortiront encore plus.

Soupes, salades et cakes faciles

En hiver, je fais le plein de légumes au marché et je me concocte des soupes pour toute la semaine au dîner. J’essaye de varier les recettes et de les rendre savoureuses afin que ce ne soit pas le dîner fade aux allures de régime.

L’idéal étant d’avoir des légumes et un féculent (pomme de terre, patate douce) ou légumineuse (lentilles vertes, pois cassés, lentilles corail).

Et pour un repas plus gourmand ou un apéro n’hésitez pas à faire des cakes avec une salade composée.

Velouté de pois cassés et butternut

Soupe potiron et lentilles corail

Velouté vert…Poireau/Courgette/Brocolis/Pesto

Salade de pomme de terre à la portugaise

Salade de chou rouge vitaminée

Salade lentilles vertes Potimarron rôti

 

Cake raclette et lardons

 

 

 

 

 

 

Recettes réconfortantes d’hiver

 

Cette vague de froid et la neige de cette semaine me donne envie de concocter de bons petits plats mijotés.

A défaut de ne pas réussir à faire beaucoup de photos des plats salés que je cuisine, je vous livre mon best of des recettes d’hiver réconfortantes et tellement bonnes qu’il n’y aura pas de restes.

La plupart sont les recettes traditionnelles de famille.

A vos fourneaux pour vous réchauffer

Blanquette de veau à la vanille

Poule au pot Henri IV

Osso Bucco de ma maman

Sauté de dinde au lait de coco

 

Risotto de coquillettes à la truffe

Légumes rôtis à la ricotta

C’est à Rome que j’avais dégusté un plat de légumes rôtis avec de la ricotta grillée et fondante sur le dessus. J’en garde un très bon souvenir gustatif.

Vous pouvez adapter les légumes selon la saison. C’est un plat qui peut servir de plat unique ou d’accompagnement d’un poisson ou viande aussi.

Bon appétit.

 

 

Pour 4-6 personnes

Ingrédients

1 bulbe de fenouil

1 poivron rouge

1 poivron jaune

1 courgette jaune

1 courgette verte

2 gousses d’ail avec la peau

2 ricottas

1 grosse poignée de pignons de pin

 

Laver et couper les légumes en fines lamelles. Badigeonner les légumes et l’air entier avec la peau d’huile d’olive et parsemer de thym. Les faire cuire à la cocote ou dans un plat en terre au four 40min env. remuer de temps en temps. Ils doivent être fondants et fermes.

10 min avant la fin de la cuisson ajouter les pignons de pin, couper les ricottas dans l’épaisseur et les disposer sur les légumes. poursuivre la cuisson.

Sortir du four et servir.

Pickles de cerises

Pickles ou tout simplement les bons vieux fruits vinaigrés de nos grands-mères, on en voit un peu partout, des marques dédiées se sont même lancées dans l’aventure de l’épicerie fine.

Il y avait tellement de cerises cette année au mois de juin, que lorsque je suis allée chez ma grand-mère j’ai eu envie de tester les fameux pickles. Il faut attendre une semaine avant de les consommer puis les déguster dans le mois qui suit idéalement si vous ne les avez pas stérilisés.

Vous pouvez les servie avec un plateau de charcuterie et fromage, dans des salades composées ou avec de la viande froide. 

Vous pouvez aussi varier les fruits, si les fruits sont moins sucrés que les cerises ajouter 30g de sucre. 

 

 

 

 

Ingrédients

 

500g de cerises lavées avec la queue

50cl de vinaigre de vin rouge

150g de sucre

1 c à soupe de sel

1/2 zeste d’orange

1 cc de poivre en grain ou de baie de genièvre

1 bâton de cannelle

1 cs de graines de moutarde

1 graine de cardamone

1 feuille de laurier

 

Ebouillanter les bocaux, les vider.

Faire bouillir tout les ingrédients sauf les cerises. remplir les bocaux de cerises et recouvrir de la marinade, alonger avec un peu d’eau bouillante s’ils ne sont pas pleins.

Fermer le couvercle bien fort, retourner les pots (micro stérilisation) et laisser refroidir.

Mettre au frigo et attendre au moins 1 semaine avant de les déguster.

 

 

 

 

Houmous

Pourquoi le faire soi-même alors qu’on peut l’acheter tout fait, me direz-vous!

Et bien parce que c’est toujours meilleur quand c’est fait maison, rien que pour le plaisir de dire c’est moi qui l’ai fait, d’avoir utilisé des ingrédients sains et bio.

Il est idéal à l’apéro pour tremper les crudités ou sur du pain grillés ou encore avec de la viande blanche ou dans une salade avec des graines de grenade par exemple.

Bon appétit, bon apéro et bonnes vacances !

 

 

 

 

Ingrédients 

1 boîte de 200g de pois chiche précuits

le jus de 2 citrons

1 grosse cuil à soupe de tahin bio (purée de sésame)

1/2 verre d’huile d’olive

1cuil à café de cumin

graines de sésame

option: ajouter des dés de citrons confits rincés (sinon trop salés)

 

Egoutter les pois chiches et les verser dans un saladier afin de les peler. Faire bouillir de l’eau et couvrir les pois chiches, mettre une assiette sur le saladier. Laisser reposer 15-20min. Egoutter et les peler avec les doigts.

Les mixer avec tout les ingrédients et ajuster selon votre goût la quantité de citron et d’huile d’olive afin d’obtenir une pâte épaisse et souple.

 

 

 

Pâtes et raviolis fraîches, tomates confites, ricotta, jambon

blog aout 2016 162

Pour Noël avec mon frère nous avions offert aux parents un cours de cuisine lors duquel ils ont appris à faire de raviolis aux homards. Depuis ma mère a investi dans un appareil à pâte et teste plein de recettes. En voici une toute simple à réaliser, il vous faut juste un peu de temps et de place. Çà vaut vraiment le coup c’est tellement bon…

 

blog aout 2016 057

 

blog aout 2016 065

 

blog aout 2016 068

 

blog aout 2016 084

 

blog aout 2016 070

 

blog aout 2016 071

 

blog aout 2016 072

 

blog aout 2016 075

 

blog aout 2016 090

 

blog aout 2016 158

 

blog aout 2016 159

 

blog aout 2016 143

 

blog aout 2016 152

Recette pour 8 personnes

Ingrédients 

Pâte (recette de base pout tout type de pâtes)

300g de semoule fine de blé dur

3 œufs

un peu d’eau

 

Farce

1 boîte de ricotta

2 tranches de jambon cru

Une dizaine de tomates confites ou séchées

6 grosses feuilles de basilic.

poivre

 

Préparer la pâte.

Dans un saladier ou sur une plaque pour étaler la pâte, verser la semoule de blé dur en faisant un puit et mettre le soeufs battus au centre en les incorporant peu à peu à la pâte. Ajouter un peu d’eau pour la fluidifier.

Former une boule et la pétrir 10min avec le plat des mains pour la rendre bien élastique. Quand vous enfoncez un doigts dedans elle doit bouger et revenir à sa forme initiale.

Si elle est trop sèche ajouter un peu d’eau au contraire si elle est trop humide et collante ajouter un peu de semoule.

Envelopper dans un film alimentaire et laisser reposer 15min.

Préparer la farce en mélangeant tout les ingrédients coupés en petits morceaux.

Recouper les boules en deux et l’aplanir au rouleau pour pouvoir la passer dans l’appareil à pâte. Commencer avec une grosse épaisseur et réduire de 2 en 2 jusqu’à ce qu’lle devienne bien fine et transparente.

Pour confectionner des raviolis suivre les photos pour les différentes étapes.

  • Déposer une cuillerée à café de farce sur une moitié tout les 7cm env.
  • Humidifier avec de l’eau au pinceau ou au doigt, le bord de la bord afin qu’elle colle entre elle.
  • Replier la pâte en deux dans la longueur.
  • A l’aide d’un verre découper autour de la farce
  • Avec une fourchette bien coller les pourtours de chaque raviolis
  • Les déposer sur un plat fariné et les laisser sécher un peu

Faire bouillir une grosse casserole d’eau avec du sel. Faire cuire 7-8min.

Égoutter et servir aussitôt sur un lit de sauce tomate fraîche si vous le souhaitez.

 

 

 

 

 

Magret de canard mariné et frites de patate douce

magret mariné, frites de patates douces 012 (2)

Une recette simple et rapide qui fait de l’effet! La marinade est réalisée avec de la sauce d’huître épaisse (qui est très douce), du miel et du piment d’Espelette.

J’ai acheté cette sauce à la Grande Epicerie à Paris, je pense qu’elle se trouve facilement dans les épiceries asiatiques.

magret mariné, frites de patates douces 017 (2)

magret mariné, frites de patates douces 024

magret mariné, frites de patates douces 029

magret mariné, frites de patates douces 007

magret mariné, frites de patates douces 015

Marinade pour un magret:

2 cuil à soupe de sauce d’huître épaisse

1 cuil à soupe de miel

1 cuil à café de piment d’Espelette

autres épices si vous le souhaitez.

Faire mariner la viande au moins 4h. La veille c’est bien aussi.

Faire cuire le magret à la poêle côté peau que vous incisez env 20min selon que vous l’aimez plus ou moins saignant.

 

Les frites de patate douce:

Compter 1/2 patate douce (grosse) par personne environ.

Les éplucher et les couper en gros bâtonnets. Verser de l’huile d’olive et saupoudrer de paprika et faire cuire environ 30-40min au four à 180°C jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes. Pour qu’elles croustillent d’avantage vous pouvez augmenter la température du four sur la fin de la cuisson.

Risotto à l’encre de seiche

risotto noir 020J’adore faire des risottos, c’est rapide et peut être préparé à la dernière minute. Le tout étant de le servir aussitôt cuit. Vous pouvez utiliser les proportions de base du riz, oignon/échalote, bouillon, parmesan et vin et varier les saveurs;

  • safran
  • champignons
  • asperges…

Voici une recette que j’avais déjà fait au tout début du blog : Risotto aux St Jacques et champignons croustillants 

risotto noir 013

risotto noir 007

risotto noir 010

Pour 4 personnes

Ingrédients

300g de riz rond (arborio, carnaroli)

4 petites seiches

1/2 oignon

1, 5L de bouillon (cube or, volaille…)

3 verres de vin blanc

2 sachets d’encre de seiche (8g)

30g de beurre demi sel

Parmesan

 

Préparer le bouillon. Faire chauffer l’eau et le diluer.

Faire revenir l’oignon émincé dans la moitié du beurre. Ajouter le riz et remuer il doit devenir transparent.

A part faire revenir les seiches coupées en petits dés dans le reste de beurre pendant 5 min.

Les ajouter au riz et verser la moitié du bouillon. Quand il est en partie absorbé ajouter le vin jusqu’à absorption puis le restant de bouillon. Mouiller au fur et à mesure.

Le riz doit être tendre tout en restant assez ferme.

En fin de cuisson hors du feu ajouter l’encre de seiche et du parmesan râpé. Servir aussitôt.