DIY cuisine…Pingouins sur la banquise

Composition3

aie aie , ça pique, il fait froid, il fait gris, il neige, les PINGOUINS SONT DE SORTIE!!

Envie d’un apéro régressif ou besoin d’occuper vos enfants voici une activité gourmande et ludique qui amuse tout le monde de 2 à 99 ans .

A vos olives, carottes et cure-dents!! vous serez sûrs d’épater vos invités et d’amuser la galerie.

 

Mais comment on fait ça??

Par en bas pour les explications…avec une boite d’olives noires dénoyautées, du boursin et des carottes 

 

Composition2Composition4Composition5Composition1

diy 1diy 2DIY 3DIY 4

 

Conseils de cuisine…Les ratés que l’on peut sauver

Pas de panique, vous avez invité 12 personnes, votre belle-mère ou votre chéri et là c’est l’angoisse rien ne se passe comme prévu en cuisine. Vous pensez avoir raté ce gâteau, cette pâte à crêpe ou encore votre sauce et bien vous trouverez dans cette rubrique mes petites astuces pour rattraper votre préparation culinaire et sauver votre repas et votre réputation par la même occasion.

 

  • Les grumeaux

Le problème des grumeaux arrive quand la farine, la maïzena ou la fécule ne sont pas bien tamisées.

1° pour la prochaine fois tamisez votre farine (il y a des tamis à poignet chez Ikéa pour quelques euros)

2° Battez votre préparation au batteur électrique et passez la au robot et les grumeaux disparaîtront. Si vous n’avez aucun de ces deux instruments et bien armez vous de patience pour battre au fouet manuel, évidemment l’opération est un peu plus longue.

De même pour une crème anglaise trop cuite vous pouvez la mixer pour sauver les apparence et ajouter du lait tiède si elle est trop épaisse.Une crème anglaise trop cuite qui a bouillie devient une crème pâtissière.

  • C’est trop acide

Cela arrive souvent pour des sauces à base de sauce tomate. Si malgré des épices, des herbes, du sel et du poivre c’est toujours trop acide, ajouter quelques cuillerées de sucre en poudre ou de sirop d’agave, goûtez pour ajuster à votre convenance.

  • C’est trop liquide

Votre crème ou votre potage ou autre sauce salée ou sucrée est trop liquide, il vous suffit d’ajouter un peu de Maizena, de fécule de pomme de terre ou de l’arrow root (en magasins bio) et cela épaissira en un clin d’oeil votre préparation.

 

N’hésitez pas si vous avez d’autres problèmes, il n’y a que des solutions!

ET SURTOUT….ON GARDE LE SOURIRE ET LA BANANE EN CUISINE!!!

Rouleaux de printemps

Aujourd’hui, je vous propose la recette des rouleaux de printemps et surtout comment bien les réussir, à savoir qu’ils soient fermes et ne s’éventrent pas…Certaines personnes se reconnaitront sûrement.

J’adore en faire en été, c’est super rassasiant (deux ou trois quand même), c’est frais et léger. Parfait pour la saison quoi. De plus,vous aurez la super satisfaction de les avoir fait vous-même et pas de doute quant à l’hygiène douteuse du traiteur chinois/Japonnais/coréen.

Vous trouverez les galettes de riz dans les épiceries asiatiques. Chez Monoprix ils en ont par exemple mais jusqu’à là je n’en ai trouvé que des petites. Dans ce cas, il ne faut pas trop les charger, sinon ils vont se déchirer.

 

Pour 8 rouleaux de printemps (comme chez le traiteur)

8 feuilles de riz (30cm de diamètre env.)

1 grosse poignet de germe de soja frais

½ paquet de vermicelle de riz

1 salade verte

½ concombre

16 crevettes

2 brins de menthe fraîche

1 torchon propre humide

 

Dans une casserole faire bouillir de l’eau, quand elle frémit verser les vermicelles de riz, retirer du feu et laisser les se ramollir 5 min. Ensuite égoutter.

Laver tout les ingrédients frais. Couper le concombre en petits bâtonnets fins et la salade en petits morceaux.

Décortiquer les crevettes, les couper en deux dans le sens de la longueur.

Le dressage des rouleaux de printemps, c’est là que réside tout le délicat de opération. Il vous suffit de suivre les instructions se référant aux images pour réaliser de super rouleaux de printemps pas à pas.

ETAPE 1: Préparer tout vos ingrédients et étaler un torchon humide sur votre plan de travail. Il permet de bien rouler la feuille de riz.

ETAPE 2: Faire tremper la feuille de riz dans votre évier rempli d’eau froide. C’est là, la première difficulté car il faut que la feuille de riz soit bien molle mais pas trop sinon on ne peut plus la manipuler et elle se déchirera. Il faut qu’elle reste 3-4min dans l’eau à peu près. Sortez la de l’eau en la tenant bien droite et  la déposer bien à plat sur le torchon.

ETAPE 3:Déposer les 4 demies crevettes sur le fond au centre de la feuille,  les vermicelles de riz pour faire un boudin au centre de la feuille,y ajouter du soja, le concombre, la salade, terminez par les feuilles de menthe. L’ordre des ingrédients n’est pas très important sauf pour les crevettes et les feuilles de menthe qui se retrouvent à l’extérieur car c’est plus joli.

Replier une moitié de la feuille comme sur l’image puis l’autre en face afin de fermer les extrémités du rouleaux de printemps. Veuillez à ce qu’elles soient bien droites pour pouvoir ensuite rouler le rouleaux bien droit.

ETAPE 4: Replier l’autre côté de feuille (le plus proche de vous) et le rabattre sur le boudin en le serrant bien avec les doigts. Puis rouler le rouleau sur lui-même d’avant vers l’arrière pour le replier sur le côté de la feuille qui est resté ouvert.

ETAPE 5: Et voilà c’est terminé. Refermez le rouleau de printemps dans un film alimentaire afin qu’il ne dessèche pas sinon la feuille de riz va durcir. Mettre au frigo si vous ne les consommez pas de suite sinon servir avec de la sauce soja.

ETAPE 6: Régalez -vous

 

ps: ne cherchez pas les crevettes ne n’en avais pas quand je les ai faits.

Petits gestes pour vous aider

Pour certains la cuisine c’est la corvée, vous trouverez des petits gestes qui peuvent vous faciliter la vie.

Hacher le persil et autres herbes fraîches:

Laver votre persil, couper les branches les plus grosses et mettez le reste dans un verre. A l’aide d’une paire de ciseaux, hacher le à la grosseur souhaitée. Et voilà le tout est joué et vous ne risquez pas de vous couper un doigt.

Ca marche aussi pour la menthe, le basilic, la coriandre…

Le chocolat: Trucs et astuces 1

La cuisson du chocolat en pâtisserie peut s’avérer à un rite si l’on veut bien faire les choses…

1° Idée reçue: le % de chocolat ne va pas qualifier la qualité du chocolat et son goût. C’est avant tout l’origine du cacao, son cru qui définira ses parfums et arômes.

Cependant dans le chocolat à cuire que l’on trouve dans le commerce, rien de tout cela n’est indiqué! choisissez en fonction de votre goût. toutefois, moins la tablette est chère plus il y a de chance qu’elle soit riche en matières grasses et en sucre.

2° Faire fondre le chocolat: il ne faut pas qu’il cuise mais qu’il soit fondu (c’est à dire lisse, brillant mais en le goûtant vous devez avoir la sensation qu’il est froid).

Pour faire au mieux, utiliser un bain-marie à feu doux (si vous n’en avez pas, un saladier sur une casserole d’eau sera parfait) et le hacher préalablement à défaut le couper en petits morceaux. Cela permet qu’il fonde rapidement et uniformément pour ne pas qu’il commence à cuire avant d’être complètement fondu. Remuer quand il est fondu.

3° Glacage: faire fondre le chocolat? y ajouter un blanc d’œuf et avec 4cuil à soupe de sucre glace et 1cuil à soupe de cacao amer. Laisser le refroidir 30min (pas au frigo) et étaler à la spatule sur le gâteau tiède ou froid.

4° Pour pousser le vice encore plus loin: la cuisson au bain marie se fait à 40°C