La parfaite petite robe d’été en Batik Indigo

Le tissu africain est souvent assimilé au wax, hollandais en réalité, mais il y a beaucoup d’autres savoir-faire de tissage et de teinture locaux absolument sublimes. Tout comme le batik indigo teint avec des pigments naturels. Celui-ci vient de Guinée, je l’avais acheté lors de mon voyage au Ghana l’année dernière. Par contre qui dit artisanal dit que ça déteint à mort, j’avais les mains toutes bleues en la cousant. Je l’ai donc plongée une nuit entière avec du vinaigre blanc puis lavée en machine avec du gros sel pour fixer les pigments.

Le motif du tissu étant déjà assez présent je voulais réaliser une robe avec une coupe épurée laissant place au tissu. Le joli détail de cette robe est le pli formé sr l’épaule qui part en biais sinon la coupe est droite avec un décolleté V très féminin.

La robe parfaite pour l’été, légère et confortable.

Patron 114 du Burda de juin 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

Robe à bretelles RAMONA

J’avais littéralement craqué sur le patron RAMONA de La Maison Victor de l’année dernière, mais je n’avais pas eu le temps de la coudre pendant l’été et pas forcément trouvé le tissu adéquat. En règle générale j’adore les dos nus et encore plus les robes à bretelles.

Ca me rappelle une que j’avais eu en primaire, bleu marine avec des petites fleurs blanches que ma tante m’avait offerte et dont j’étais trop fière. Sauf qu’une petite peste camarade m’avait arraché les bretelles me retrouvant à poil. Je l’ai détesté tout le reste de ma scolarité cette Myriam! J’espère que les boutons tiendront bien aujourd’hui!

Le tissu en coton vient des Coupons de Saint Pierre, en bas avec des fines rayures et le buste avec des rayures un peu plus larges. J’aime bien mélanger les motifs dans une robe ça ajoute un peu de caractère.

Les boutons sont vintage toujours de mon stock (oui oui j’ai une vraie mercerie chez moi).

J’ai aussi orné le bord des bretelles avec un passepoil turquoise.

Sinon certes je l’adore et elle fait beaucoup d’effet mais le patron taille très mal, très grand et j’ai du reprendre 7 cm dans le dos étant assez cambrée, les bretelles sont trop longues et le buste trop large devant mais ça je n’ai pas eu le courage de tout découdre.

LES +

  • Très féminine
  • On peut jouer avec différentes couleurs de tissu 

LES –

  • Taille beaucoup trop grande
  • Demande beaucoup de retouches, je vous conseille de tout bâtir avant pour ne pas avoir à découdre car ce n’est pas facile d’ajuster ce genre de dos nu sur soi
  • Explications pas très claires, on dirait que c’est mal traduit
  • Assez longue à coudre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En voiture Simone – la robe rétro parfaite

Quand tu te tapes le délire d’incarner jusqu’au bout le nom de ta robe. La première fois que je l’ai portée le 15 août, j’ai déjeuné chez mon oncle et ma tante et la voiture trônait là, c’était trop tentant de poser avec pour cette jolie SIMONE de Louis Antoinette Paris.

Mis à part ça ce patron me faisait de l’oeil depuis sa sortie et j’ai fini par craquer et je ne regrette pas. Je suis archi fan de sa coupe rétro et intemporelle et ses détails sur le côté.  Je me suis d’ailleurs amusée à positionner les rayures dans l’autre sens.

Le tissu vient de chez Cousette, il est assez transparent, je la porte donc avec un fond de robe.

Pour les petits détails j’ai ajouté tout le long de la patte de boutonnage un galon de broderie anglaise que j’avais chiné. Pour une fois que je pense à utiliser mon stock de dentelles pour mes créations et je trouve que ça apporte le petit twist qui change tout. J’ai cousu des boutons en tissu chiné bleu afin qu’ils ressortent bien.

LES +

  • facile à coudre, explications du livret claires
  • intemporelle et chic
  • confortable
  • réalisable dans tout type de tissus plus ou moins fluide. 
  • A Coudre en version courte ou même très longue

LES –

  • Des finitions un peu longues à coudre mais rien d’insurmontable, c’est ce qui fait son chic
  • Elle taille vraiment grand. Je l’ai taillé en 36 (je fais du 38) et il faut vraiment que je la porte ceinturée pour ne pas faire trop sac.

 

 

 

 

 

 

 

Robe longue IMAIA de Slow Sunday Paris

Et hop une 4e version de mon patron préféré le modèlede top IMAIA de Slow Sunday Paris . Un vrai plaisir à coudre, rapide, simple avec de jolis détails et surtout une multitudes de possibilités. A la base c’est un top, j’en ai déjà fait une robe et là j’ai un peu hacker le patron en le coupant à la taille puis en ajoutant simplement deux grandes bandes rectangulaires de 50cm de haut que j’ai froncé pour faire des volants.

Je l’ai voulu extra longue et extra ample pour plus de légèreté et un look bohème à souhait.

Le seersucker léger des Coupons de Saint Pierre (que l’on retrouve un peu chez toutes les couturières d’IG) était parfait pour cette adaptation. Par contre il est super transparent donc sous vêtements chair obligatoires! J’ai utilisé l’intégralité des 3M du coupon.

Sur l’encolure, que je n’ai pas ouverte dans le dos, j’ai cousu à la main un galon déniché chez feu la boutique France Duval Stalla.

Je m’étais retenue d’acheter du tissu avant le déménagement, j’attendrais le salon CSF car j’ai vraiment beaucoup de mal à acheter du tissu en ligne.

J’espère qu’elle vous plaît, j’ai profité de l’avoir cousu à la campagne pour faire un petit shooting devant de magnifique champs de tournesols.

Bel été à vous toutes.

 

 

 

Jupe midi boutonnée TUTO sans patron

Cette coupe de jupe est un peu la Hit jupe de la saison variable dans tout les tissus, toutes les couleurs, avec ou sans poches, plus ou moins courte. Et en plus vous savez quoi?

On peut la coudre vite fait sans patron et sans être une pro de la couture.

C’est le modèle parfait pour les débutantes.

En fait ce n’est que des rectangles et des ourlets.

 

TUTO EN BAS DE L’ARTICLE

 

 

 

TUTO

En gros vous prenez votre coupon en 140cm de large (t36-38) pour un effet moyennement froncé.

  • Réaliser la bande de boutonnières:

Sur les lisières vous réalisez comme un ourlet en repliant deux fois 2.5cm. Vous épinglez chaque côtés et vous piquez sur toute la longueur.

 

  • Réaliser la ceinture

 

Longueur =Tour de taille +5cm de marges

Hauteur = 3cm (ajustable selon votre goût)+ 3cm de marges de couture haut et bas

 

Mesurez votre tour de taille (là où vous souhaitez que la jupe tombe) Ne rentrez surtout pas votre ventre car une fois assise a coup sûr il vous faudra déboutonner le 1er bouton! Ajouter 3cm d’aisance car la jupe va se croiser et 2cm de marge de couture. Soit 5cm au total sur la longueur.

Coupez deux bandes rectangulaires une fois ces mesures prises.

Entoilez une des bande pour une bonne tenue.

Piquez endroit contre endroit les deux extrémités à 1cm du bord.

Piquez la longueur du haut endroit contre endroit. Ecarter les coutures au fer.

Gardez le bas ouvert.

  • Réaliser la jupe

Froncez le haut de la jupe en piquez à point très long (position Longueur de point 4 ou5 env selon le tissu). 1ere ligne à 0.5cm du bord, 2eme ligne à 1cm du bord. Tirez sur les deux fils de fronce en même temps. les fronces vont se former toutes seules. Ajustez la longueur à votre tour de ceinture.

  • Assembler la jupe à la ceinture

Positionnez l’endroit de la ceinture sur l’endroit des fronces réparties régulièrement tout du long. Epinglez régulièrement et piquer à 1cm. Ecartez les coutures au fer.

Rabattez l’envers de la ceinture en ayant replier l’ourlet à 1.2cm. Surfilez au fil à bâtir et piquer tout le long sur la couture précédente ou bien la coudre à la main.

  • Réaliser les boutonnières et coudre les boutons
  • Réaliser l’ourlet à la hauteur souhaitée. 

Les poches sont facultatives. Ce sont juste deux rectangles cousus sur les tissu avant de former les fronces.

Pantalon …Aime Comme Mince Alors

Je vous présente mon pantalon AIME COMME MINCE ALORS de Aime comme Marie (patron pantalon et short) dans un superbe seersucker Bonpoint que j’avais acheté chez Sacrés Coupons.

Il y a vraiment plusieurs qualités de seersucker, plus ou moins épais, plus ou moins gaufré. Celui ci est génial à travailler. Autant vous dire que je l’apprécie ce pantalon car cela fait 2 ans que j’ai le patron et dois me le coudre…

En gros il m’aura fallu 1 an pour faire un essai version short ici, ça c’était l’année dernière et encore une année pour coudre celui là , ça c’est cette année!

Ce pantalon n’est pas forcément la pièce la plus aisée à coudre mais le carnet explicatif est vraiment bien détaillé étapes par étapes et s’ajuste hyper bien. Enfin presque, le mien gondole un peu au niveau du genoux derrière, peut être que je l’avais mal coupé qui sait, enfin bref il restera comme ça!

AIME COMME MINCE ALORS

Les +

  • très confortable
  • bien emboîtant pour mou qui suit très cambrée je n’ai fait aucunes retouches à la tailles
  • carnet explicatif bien détaillé

Les –

  • assez long à coudre car il y a beaucoup de petits morceaux, les poches, la braguettes, les passants…
  • il pourrait être un peu plus long afin de faire un revers car même avec 4 cm d’ourlet à la coupe j’ai fait un ourlet plus petit et il est assez court. Pour une version d’hiver je vous conseille de l’allonger.

Blouse Marjolaine en Liberty

 

On en parle de ce Liberty dingo Floral Earth. Je l’avais repéré sur Instagram et lors d’un petit passage au marché Saint Pierre je n’ai pu résister. C’est la pièce que je porte le plus cet hiver. (Cela fait deux mois déjà que je l’ai cousue ;-)).

Une nouvelle version du patron Marjolaine de Slow Sunday. J’avais réalisé une robe rouge avec un joli double col à volants ici.

La blouse a quelques variantes au niveau du col et des poignets avec de jolis détails couture. J’ai appris de nouvelles techniques qui sont très bien expliquées. J’ai ajouté un galon acheté chez Baba Chic au salon CSF et de la dentelle ancienne que j’avais chiné pour de jolis détails qui changent tout.

  • Col montant
  • fente dans le dos avec patte dans le cou
  • poignets fendus et froncés.

 

Patron Marjolaine Slow Sunday Paris

Les +

  • Explications très claires et illustrées
  • Jolis détails couture

Les –

Un peu long à réaliser car il y a beaucoup de morceaux mais cela vaut le coup

Top New York

Dans le post précédent je vous présentais la robe Frida de Wear Lemonade que j’ai cousu pour l’anniversaire de ma copine. Je lui ai également cousu un top à partir d’un patron Burda (que j’avais déjà cousu pour moi ici).

Emilie a vécu à New York, j’ai trouvé que ce tissu était parfait pour elle. Il s’agit d’une viscose de sacrés coupons.

J’ai ajouté la basque à volants ornée d’un passepoil en lurex. Je m’en fais toujours un petit stock dans différentes couleurs chez FIL 2000 comme ça j’ai tout sous la main quand je me mets à coudre.

Modèle: BURDA Avril 2016 -114

Tissu: Sacrés Coupons

Passepoil lurex; Fil 2000 (prix imbattables, une vraie caverne d’Ali Baba)

 

 

Robe Frida – Wear Lemonade

Depuis l’année de nos 30ans avec mon groupe d’amis nous faisons un tirage pour les cadeaux d’anniversaire. Comme ça on ne fait qu’un cadeau surprise dans l’année. Cette année c’est Émilie l’heureuse chanceuse d’être celles qui j’offrais.

Je lui ai fait des cadeaux 100% handmade Choc & Lace dont cette robe Frida de Wear Lemonade.

La petite robe féminine et facile à porter en toutes circonstances a ceinturer ou non pour une coupe plus ajustée.

J’ai doublé le buste car la viscose était trop fluide afin de donner un peu de tenue au buste.

Le tissu est une viscose de chez Sacrés Coupons.

Les +

Patron très simple et rapide à coudre pour les débutantes

Encolure bateau féminine

Poches pour une allure désinvolte

Les –

– Patron presque un peu trop simplet car c’est exactement les mêmes morceaux pour le devant et dos du corps et des manches.

– taille très grand -je lui ai cousu un 38

– coupe très oversize à adapter au besoin du coup

 

 

 

Pantalon Mirabeau version velours côtelé

Voici ma deuxième version du short Mirabeau de Louis Antoinette Paris, que j’ai hacké en pantalon large.

Après le Prince de Galle, le voici plus casual en velours grosses côtes de chez France Duval Stalla. Ce tissu est top, il se travaille super facilement et est très très confortable avec l’avantage de ne pas trop se déformer au porté.

Cette fois ci j’ai cousu les bretelles qui sont amovibles et que je me suis amusée à doubler de Liberty, ainsi que l’intérieur de la ceinture et des poches.

J’ai également choisi des boutons fantaisie vintage que j’avais en stock, afin que le pantalon soit aussi beau sans les bretelles et qu’il n’y ai pas l’air de manquer quelque chose.

Je ne vais pas le quitter de l’hiver je pense tellement je le kiffe (je suis encore jeune dans ma tête et oui je parle comme ça;-)) et qu’il est confortable.