Gâteau à la betterave rouge et gingembre

J’ai découvert ce cuisinier (très connu) il y a peu de temps en feuilletant le ELLE. Toutes les recettes présentées m’ont tellement données envie que je suis allée acheter son livre SWEAT.

J’avais très envie de tester le gâteau à la betterave avec son glaçage au fromage frais. La version originale est très très dense en gingembre. Je vous ai un peu adapté la recette pour plaire que plus grand nombre et en restant savoureuse et relevée.

La texture est super moelleuse et pas du tout sèche. Vous pouvez le faire avec des carottes aussi en ajoutant un peu de cannelle, ça doit être super bon aussi.

 

 

 

 

 

 

 

Pour  8 personnes

Ingrédients

75 g de cerneaux de noix

200 g de farine

150 g de sucre en poudre

2 cuillère(s) à café de levure chimique

1/4 cuillère(s) à café de bicarbonate de soude

1/4 cuillère(s) à café de sel

2 betteraves rouges de taille moyenne, crues, pelées et grossièrement râpée (soit 250 g)

le zeste finement râpé de 1 belle orange (1 cuil. à soupe)

40g de gingembre frais, finement haché

2 gros oeufs

60 g de crème fraîche épaisse

125 ml d’huile de tournesol

1 comprimé de vitamine c (1 500 mg), réduit en poudre fine au mortier ou avec le dos d’une cuillère (facultatif)

 

glaçage au gingembre

150 g de fromage frais, à température ambiante (Philadelphia)

60 g de sucre glace tamisé

70 ml de crème fleurette entière

le zeste d’un citron bio

 

Préchauffez le four à 180 °C (160 °C FCT). Beurrez et chemisez un moule rond de 20 cm de diamètre avec du papier sulfurisé et réservez

Étalez les noix sur une plaque à pâtisserie et enfournez pour 10 minutes.

Sortez du four et hachez les noix en brisures de 1 cm, puis réservez. Augmentez la température du four à 195 °C.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel au fouet. Ajoutez la betterave, les zestes d’orange, les noix et le gingembre frais, mais ne mélangez pas.

Dans un cul de poule, fouettez les œufs avec la crème aigre. Ajoutez l’huile et la poudre de vitamine C (facultatif), et fouettez à nouveau. Incorporez le mélange – à la main ou avec une grosse spatule – dans l’appareil à la betterave.

Versez le tout dans le moule et enfournez pour 50 à 55 minutes à mi-hauteur, jusqu’à ce qu’une lame insérée au centre ressorte sèche. Sortez du four et réservez 30 minutes avant de démouler. Déposez sur une grille jusqu’à complet refroidissement. Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser le papier sulfurisé sur le gâteau : vous éviterez ainsi que les pourtours ne sèchent si vous ne le mangez pas en entier le premier jour.

Pour le glaçage, détendez le fromage frais dans la cuve d’un robot pâtissier  pendant environ 10 secondes ou à la spatule en le fouettant un peu. Incorporez le sucre glace, puis ajoutez la crème fleurette et fouettez environ 1 minute jusqu’à obtenir un glaçage bien lisse et épais. Incorporez le zeste de citron, glacez le gâteau à l’aide d’une petite spatule et servez.

Sans le glaçage, le gâteau se conserve 3 jours à température ambiante dans une boîte hermétique. Une fois glacé, il se déguste idéalement le jour même.
Vous pouvez néanmoins garder les restes encore 2 jours au réfrigérateur. Comme pour tous les gâteaux, pensez à le ramener à température ambiante avant de déguster.

L’ajout de vitamine C sous forme de comprimé a pour but de fixer la couleur de la betterave. Yotam utilise cette astuce pour les coings dans ses plats salés, mais elle fonctionne tout aussi bien ici, dans une recette sucrée. À la découpe, les belles marbrures magenta de la betterave n’en ressortiront que davantage.