Financiers Ladurée

robe verte 017

Une recette simple et qui plaît tout le temps qui vous permettra d’utiliser des blancs d’œufs. Elle est tirée du livre Ladurée Sucré.

robe verte 036

robe verte 031

robe verte 006

robe verte 009

 

 

Ingrédients

95g de beurre

140g de sucre glace (195g dans la recette originale)

70g de farine type 45

65g de poudre d’amandes

2 încées de levure en poudre

6 blancs d’oeufs

1cc d’amande amère (vanille liquide dans le recette originale)

 

Dans une casserole faire fondre le beurre noisette à feu doux jusqu’à ce qu’il brunisse. Dès qu’il atteint une couleur noisette placer la casserole dans votre évier avec un fond d’eau froide afin d’arrêter la coloration. Laisser tiédir.

Dans un saladier mélanger le sucre glace, la farine et la poudre d’amandes. Incorporer la lavure et les oeufs petit à petit afin d’éviter la formation de grumeaux en remuant avec une spatule en bois. Ajouter ensuite l’amande amère et la beurre noisette liquide à peine tiède. Mélanger.

Réserver la pâte au moins la veille (12h) au frigo.

 

Dans le cas ou vous n’utilisez pas de moules en silicone:

Faire fondre 20g de beurre et beurrer les moules. Les mettre au froid au moins 10min pour que le beurre durcisse. Les fariner légèrement.

Garnir les moules au 3/4 de pâte. Enfourner 6 à 8 min. Les retirer du four quand ils sont bien dorés. Les démouler sur une grille et laisser refroidir.

 

Vous pouvez conserver cette pâte crue 2 à 3 jours au frigo. 

 Les financiers cuits se conservent 3 à 4 jours dans une boîte hermétique. 

 

robe verte 114

Robe en crêpe vert

Voici ma dernière création réalisée dans un crêpe vert gazon acheté chez Sacré Coupon (le même que cette robe rouge ici). tout le buste er les manches sont travaillés en double épaisseur avec un décolleté bien profond. Le bas de la...
nov 14 105

Broyé du Poitou

S’il est une recette par excellence symbolique de mon enfance et LA recette de ma grand-mère c’est bien celle -ci. Elle aurait du figurer sur ce blog depuis bien longtemps d’ailleurs. Mais à vrai dire le broyé est tellement lié...