Pantalon MIRABEAU by Louis Antoinette

J’ai un gros faible pour les pantalons larges et fluides à porter avec des talons hauts.  Je trouve qu’ils assurent une silhouette extrêmement féminine et une assurance dingue, celle d’une femme dans un vêtement originellement masculin. Et pour la jouer encore plus masculin/féminin je l’ai cousu en Prince de Galles qui est un peu le tissu phare de la saison. Et qui ajoute la complexité de raccorder les motifs, sinon ce n’est pas drôle.

Quand Louis Antoinette a sorti son patron du short MIRABEAU avec ses bretelles j’ai tout de suite craqué et ai pensé à le rallongé en version pantalon. Fausse bonne idée en réalité car quand j’ai voulu rallongé les lignes des jambes je me suis retrouvée avec un pantalon carrot et pas du tout un pantalon large.

Du coup j’ai pas mal bidouillé le patron, fait une toile rapide et beaucoup retouché la ceinture aussi. 4cm en moins et des pinces à reprendre. Merci dos cambré et popotin rebondi!

Faire et défaire c’est toujours travailler comme disait ma grand-mère!

Sinon je le kiffe grave mon pantalon même s’il est bourré de défauts! J’ai même eu des compliments du serveur chez Empreintes 😉 Et au final je n’ai pas fait les bretelles par contre je vais le refaire en version Velours grosses côtes de chez France Duval Stalla.

Au passage le pull est tricoté par ma mamie et c’est un modèle de la Maison Victor de cet automne. Il est en Alpaga et soie de Drops acheté à l’Atelier de la Création. Cette laine est une tuerie, super chaude, moelleuse et légère comme un nuage.

 

 

 

 

 

 

Robe TILIA by Slow Sunday Paris

 

Sur le salon CSF ce weekend j’ai craqué que le patron TILIA qui ressemble à un top quand on voit le schéma de la pochette. Il s’agit en réalité d’une superbe robe esprit salopette avec un grand décolleté sous les bras et des poches fendues sur le devant.

A porter avec un t-shirt, une blouse, un gros pull et à décliner dans plein de matières différentes pour la rendre aussi bien sportive qu’habillée.

J’avais tellement envie de coudre en rentrant du salon que je me suis lancée à 21h, j’avais un coupon de simili cuir de chez Sacrés Coupons qui était plutôt destiné à utiliser en petites touches sur des vêtements. Finalement il s’avère parfait pour cette robe, il se tient bien et est facile à coudre à la machine.

J’ai rallongé l’ourlet de 6cm, le modèle de base est assez court, enfin trop pour moi 😉 Je n’ai pas fait d’ourlet par contre j’ai laissé le simili en bord franc.

Je ne vais pas résister longtemps à l’envie d’en faire une en velours, elle est tellement confortable et facile à porter en toutes occasions.

Caroline l’a réalisée en jean sur le salon c’est très sympa aussi.

Les +

  • facile à réaliser 
  • rapide 
  • super confortable et déclinable dans plein de tissus

Les – 

  • La finition de l’emmanchure qui est un peu plus délicate. 

Slow Sunday Paris est une jeune marque de patron que j’affectionne particulièrement. Les coupes sont féminines avec toujours des détails couture bien placés et avec un joli tombé.

 

 

 

 

 

Blouse Scarlett by Le Laboratoire Familial

Une première pour ce patron Le Laboratoire Familial, toute jeune marque de patrons emprunts de jolis détails féminins.

J’avais repéré entre autres sur Instagram les réalisation de la blouse Scarlett avec sa fermeture asymétrique par patte de boutonnage et ornée d’un joli volant. Elle est facile à réaliser sans pince de poitrine ni découpe dans le dos. Il y a de nombreux morceaux à découper cependant.

Le tissu est en polyester mais donne l’impression d’être en soie. Il s’agit d’un tissu vintage des années 70 que j’avais chiné dans une brocante en province il y a 3 ans. J’ai trouvé le patron parfait pour l’utiliser. Le motif étant chargé on ne voit pas trop le volant par contre. J’ai cousu des boutons en tissu en tweed roses et gris qui se fondent parfaitement parmi les petites fleurs.

Je l’ai taillée en 38, au niveau des épaules elle tombe parfaitement, au niveau des hanches ça blouse un peu plus. La coupe est faîte pour des silhouettes plutôt menues je trouve, j’essaierai de l’évaser un peu plus la prochaine fois.

LES +

  • rapide à réaliser
  • très jolie coupe
  • pas de difficulté particulière niveau technicité
  • Papier épais

LES –

  • Les explications sont un peu succinctes et écrites en tout petit sans illustrations étapes par étapes. C’est une feuille volante recto A4.
  • Aucune marque de repère pour faire les plis du volant, j’ai perdu beaucoup de temps à essayer de tout équilibrer.
  • De même mon volant se retrouve avec les plis vers le haut car une fois monté il se place dans l’autre sens. J’aurais apprécié que ce soit précisé de faire attention.
  • L’explication du montage des poignets n’est pas la plus instinctive, j’ai fait à ma façon.
  • Le prix assez élévé (d’autant moins justifié par rapport au niveau d’explications)

 

 

 

Top iris jaune soleil

J’ai un peu de retard sur la rédaction de mes articles, j’avais peur que ça sente  le réchauffé de l’été mais pas du tout avec l’été indien qui a pointé le bout de son nez ces derniers jours. Voici mes cousettes du mois d’aôut, Septembre a été moins productif en couture.

Une nouvelle version de ce patron que j’adore le top IRIS de Slow Sunday Paris avec ses jolis noeuds en bas des manches. je l’ai réalisé dans une popeline de coton Hermès dénichée cher Sacré Coupons. En 3h à peine vous l’aurez réalisé, c’est toujours hyper satisfaisant d’avoir cousu une pièce dans la journée sans que ça traine sur des semaines.

Pour les petits détails couture j’ai ajouté un passepoil lurex à l’encolure et un biais en guise d’ourlet.

Le tuto de la jupe sans patron viendra prochainement. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jupe en wax de pin up

 

Et une cousette de plus en wax dans mon dressing.

Un modèle de patron maison sans patron super facile et rapide à faire.

Pour cela il vous faut:

Un rectangle de tissu 1.5X la longueur de votre tour de taille environ.

Deux bandes de 6 cm de haut (1cm de couture incluse) sur la longueur de votre tour de taille (plus les marges de couture) pour la ceinture

1 zip invisible

  • Entoiler une des bandes de ceinture
  • Piquez les deux bandes de ceinture sur la longueur à 1cm. Repassez pour écarter les coutures et la replier et bien repasser de nouveau
  • Froncez votre rectangle avec deux lignes de fils à points très longs jusqu’à avoir la longueur de la ceinture
  • Epinglez et piquez la jupe froncée sur une des bandes de ceinture 
  • Rabattre l’intérieur de la ceinture et retourner le surplus de couture. Vous pouvez faire des points à la main ou piquez bien sur la 1ère ligne de piqûre. 
  • Posez la fermeture éclair invisible et coudre le rectangle de la jupe pour la fermer
  • Terminez par votre ourlet

 

 

Robe double gaze

 

Après un passage au marché St Pierre et un crochet par Les Coupons de Saint Pierre où je ne vais vraiment pas souvent car je trouve leurs tissus de moins bonne qualité, j’ai quand même craqué pour 2 coupons de 3m de double gaze de la même couleur, un uni et un en version à pois.

L’avantage de cette matière est avant tout le confort, la légèreté même sil paraît un peu épais et la facilité d’entretient car pas besoin de repassage. A la base c’est un tissu qui sert aux langes de bébé.

J’ai souligné la taille et les manches avec un galon tressé noir et doré que j’avais chiné  pour éviter le côté un peu trop chemise de nuit et j’ai agrémenté le parement d’encolure avec un passepoil noir irisé.

J’ai un stock de passepoils, rubans, dentelles et de boutons à la maison ce qui me permet de piocher dedans et de comparer lorsque je suis en train de réaliser mes cousettes. C’est super pratique de tout avoir sous la main.

Pour celles qui ne jettent pas leurs vieux Burda, le patron vient de celui de février 2011, top 114. Je vous rassure que je les stocke pas tous et ne les ai pas tous acheté depuis non plus 😉

 

 

 

 

IMAIA version robe Indigo by Slow Sunday Paris

Voici mon patron chouchou de l’été, le top IMAIA de Slow Sunday Paris de sa nouvelle collection. A la base il s’agit d’un top que j’ai allongé en robe et réalisé comme précédemment avec le volant. Il est facile, rapide à réaliser pour un effet maximum. Au lieu de la bride de boutonnage dans le dos j’ai utilisé un lien en Liberty avec des perles de verre recyclé ramenées de mon voyage au Ghana.

J’ai choisi un tissu traditionnel Indigo de Guinée qui est un coton très léger teint en indigo tye and diy. Appelé Lépi il est fabriqué à partir de matériaux de la forêt (l’écosse du bois ; plante végétale pour en faire de la teinture). C’est un pagne dont le tissage et la teinture continuent de se transmettre de générations en générations et qui est utilisé pour les cérémonies sacrées telles que les mariages et les couronnements.

Pour l’anecdote, j’ai un collègue d’origine guinéenne qui m’a vu dans la rue avec cette robe et qui l’a interpelé car il se demandait comment une « blanche » pouvait porter ce type de robe avec ce type de tissu. Il m’a fait plein de compliments, je l’ai bien bluffé quand je lui ai dit que je l’avait cousue moi même en plus 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Top wax étoilé

Vous allez bien finir par vous dire que c’est un blog dédié au wax, que nenni, c’est juste ma lubie du moment, il faut dire que j’ai un stock de coupons suffisant pour pouvoir ouvrir une boutique. J’avais pris un tout petit bout de celui-ci au motif d’étoiles dans l’idée dans faire un top d’été.

Il faut savoir que c’est LE motif de l’année, car comme le prêt-à-porter il y a des modes dans les motifs. Je l’ai vu arboré sur plus d’une femme pendant mon séjour au Ghana, et bien voilà je n’ai pu réister à l’attrait des étoiles.

C’est un patron BURDA super facile dans celui de mai 2017, modèle 116. Le seul truc un peu casse pied étant la pose des œillets. Je pense que je réutiliserai ce patron car les possibilités sont multiples en passant des rubans de manières différentes dans les œillets et en jouant avec des couleurs contrastantes.

 

 

 

 

 

 

 

Robe dos nu en wax

Dans la série des réalisations en wax, je voudrais la robe un brin sexy (surtout quand on grossi des fesses! ;-)). Il s’agit du modèle 123 du Burda de Juin 2015. Il est très facile et rapide à réaliser, j’ai cependant dû pas mal reprendre le décolleté dans le dos au niveau de la taille car je suis hyper cambrée, ce n’est pas parfait mais ce n’est pas évident de faire soi même des retouches dans le dos.

C’est le dernier coupon de wax que j’ai acheté juste avant de reprendre l’avion d’Accra, j’ai flashé sur la composition des trois couleurs qui tombent parfaitement au niveau de la poitrine puis des hanches et donne l’impression d’un jeu de découpe. Il donne un effet trompe l’oeil de bustier.

 

 

 

 

 

 

 

 

Top IMAIA by Slow Sunday Paris

Avec tout les coupons de wax que j’ai ramené du Ghana il fallait bien que je les utilise un peu, j’avais envie d’une coupe assez moderne et le top IMAIA de Slow Sunday Paris est parfait. Je n’ai eu que des compliments.

C’est une de mes marques de patrons que j’affectionne particulièrement, il y a toujours des détails soignés, des coupes très féminines et la possibilités d’avoir des variantes du patron. Celui par exemple peut être réalisé avec ou sans volant et même une version avec des manches. Il y a un joli détail de pli creux et d’une bride de boutonnage dans le dos qui donne de l’ampleur à la coupe.

Je suis même en train de l’adapter en robe dans un tissu Indigo traditionnel ramené aussi du Ghana. Et je prépare une version en twill de soie avec les manches.

Petit conseil le patron taille grand à l’emmanchure. J’avais taillé un 38 que je n’ai pas retouché car le wax est raide mais ça baille un peu sous les bras.  Je l’ai repris en 36 pour les autres réalisations que je vais coudre.