En avril ne te découvre pas d’un fil tant mieux!

Enfin j’ai réussi à la terminer!!elle est en velours ras bleu et noir à motifs batik. J’ai ajouté des minis épaules en guipure que j’avais chiné il y a quelques semaines en province et j’ai également souligné les courbes en appliquant un galon sur les coutures. j’ai acheté le ruban chez Mokuba, le spécialiste et la caverne d’ali baba des rubans très haut de gamme rue Montmartre à Paris.

 

Une robe de fillette très chouette!


Cette année mes petits cousins ont deux ans et pour la petite Jade j’ai cousu une robe de fillette tout en rose avec un imprimé Chouette sur lequel j’ai craqué au marché St Pierre. C’est un patron burda de base que j’ai un peut modifié pour l’encolure pour faire un rappel de biais avec le tissu imprimé.

L’essayage a été rapide, enfilée à la va vite sur son tee-shirt omnibulée qu’elle était par le fait de vouloir mettre ces horribles chaussons chiens. De même la séance photo a été très express.

Liberty chéri…ma petite collection cousue main

Voici trois saisons que le Liberty fleuri nos épaules et nos gambettes comme un doux souvenir de nos robes d’enfant, des années 70 de nos parents, des belles années Cacharel. Moi qui il y a 10 ans fulminais les robes et chemisiers Cacharel de ma mère en se moquant d’elle et qui aujourd’hui suis bien heureuse et reconnaissante qu’elle les ai gardé précieusement pour mieux me servir et me les approprier.

Puriste que je suis le Liberty est une marque et non un terme générique désignant n’importe quel tissu fleuri.

C’est originellement un imprimé fleuri fabriqué en Angleterre par la dite maison. Des couleurs chatoyantes, des motifs déposés, une douceur incomparable et rien de plus facile à travailler en couture.

Mais bon la mode aidant il y a des débordements.

Mais le Liberty n’est pas que le coton, il y a aussi de la soie,de la mousseline, du velours et d’autres motifs que des fleurs. Pour cela par contre il faut se rendre dans le grand magasin de Londres. Quelques un de mes tissus en proviennent et d’autres de tissu Reine au marché St Pierre.

1ère:robe bustier avec motif paon, ceinture chinée – 2ème: robe de ma maman retouchée, ceinture zara

Robe encolure à coulisse et ceinture avec un biais

Robe à volants et dos croisé, patte de boutonnage pour les détails

Robe de ma maman retouchée….elle date de avant que je naisse

 

Passage n°3…c’est parti pour le safari

ah vous allez dire que c’est osé l’imprimé girafe. et oui je suis comme ça

j’adorais le modèle de cette robe, très années 50′, structuré, et là les tâches noires en rajoutent une couche sur la géométrie, histoire de casser son côté un peu trop stricte de parfaite working girl. J’aime bien la porter avec une ceinture pour marquer la taille. J’ai trouvé celle-ci chez Emmaus.

Le seul hic c’est que je ne peut pas courir avec; le bas est assez resserré, et oui souffrir pour être belle

Passage n°2…La petite robe noire

La petite robe noire.

Un grand classique de l’histoire de la mode, consacrée par Gabrielle Chanel dans les années 20.

Celle-ci est en jersey noir ornée d’un ruban tissé en tweed avec des perles sur le bord.

Et une petite robe noire de plus à ma garde robe.

« Je ne fais pas la mode, je suis la mode » Coco Chanel….A méditer!

Poche plaquée. Ruban en tweed à pois et surpiqure en fils lamés cousus main

et vous qu’elle est votre petite robe noire idéale ou fétiche??

Sur la trace des femmes d’Orient

Ce n'était pas le même jour...J'ai retoruvé cette photo avec des couleurs plus raccord avec celle de l'expo

Par un samedi matin de février, la journée avait plutôt mal commencée car:

1° je me suis enfermée dehors, j’entends: j’ai claqué la porte de chez moi avec mes clefs à l’intérieur…

2° en sortant sur le trottoir je me rends compte qu’il pleut à verses et bien sûr je ne peux pas remonter prendre mon parapluie parce que je suis enfermée!!

3° pas de bus avant 15min, donc c’est parti pour une marche matinale très rafraichissante pour prendre un deuxième bus, et oui le métro ne mène pas partout à Paris.

Ces petits désagréments ont vite été effacés lorsque je pénétra au sein de ce magnifique musée, rien que l’architecture vaut le détour. Direction l’exposition L’Orient des femmes vu par Christian Lacroix en route sur les chemins de la Syrie au Sinaï avec une conférencière c’est plus sympa quand même.

Ces costumes de femmes rurales de l’Orient de la première moitié du XXe siècle ne sont pas sans rappeler les gitanes que le couturier a côtoyé dans son enfance aux alentours d’ Arles et Marseille.

J’ai été frappé par la richesse des broderies, leur couleurs chatoyantes , le tracé des points et motifs. Chaque pièce est unique. En effet il était d’usage que chaque jeune fille prépare son trousseau  composé de bijoux, parure de tête (sorte de burqua avec des perles et coquillages…sisi je vous assure mais la signification était autre). Elle créé donc ses dessins de broderies avec assez souvent des motifs asymétriques pour attirer de bons présages pour sa vie de future mariée. Je vous laisse deviner de quoi il s’agissait.

Je ne vais pas m’étendre sur la partie historique mais n’hésitez pas à aller y faire un saut juste pour la beauté des pièces mises en scène telles des épouvantails mais que de meilleure façon de faire valoir le détail de broderies.

Tout ça m’a donné envie de me mettre à la broderie (la dernière fois ça devait être du point de croix quand j’avais 10 ans), un livre en poche avec les motifs orientaux et  ya plus qu’à.

j’en aurais presque oublié que j’étais à la porte.

Une rencontre sur le thème en sortant du musée

Passage n°1…sur un air 40′

Détails, ceinture chinée aux puces de Vanves, col en fourrure de Renard acheté à Copenhague en 2004

Robe bimatière en velours de soie bleu nuit et drap de laine bleu marine.

j’achète la plupart de mes tissus chez Sacrés Coupons au marché St Pierre. Ce sont des coupons de 3m qu’on peut faire recoupé en deux. Ils ont vraiment de belles matières à des prix très intéressants,  on y trouve  certains coupons de maisons de couture françaises et italiennes. Par contre il vaut mieux avoir un peu de temps pour fouiller!