Robe Renée de RDC

Autant vous dire que du côté de la couture et de la cuisine, le confinement se passe plutôt bien chez moi vu le stock de tissus et patrons que j’ai, souvent depuis quelques années voir dizaines d’années pour le tissu.

C’est dans cette situation là que je suis contente d’utiliser de jolies pièces dormantes.

Je suis assez fan de ce patron de République du chiffon, et je l’aime encore plus car Renée était le prénom de mon arrière grand-mère.

Le buste est entièrement doublé, ce qui lui confère une jolie finition.

Les +

– féminine

– jolis détails couture avec les volants, le boutonnage dans le dos et les poignets boutonnés.

– personnalisable avec ou sans volants, avec ou sans manches, avec ou sans biais en jouant avec les découpes

– très confortable

Les –

– assez longue à coudre

Chemise Boyish en velours

Une cousette qui date de l’année dernière que j’ai trouvé dans un magazine FAIT MAIN de ma grand mère.

J’ai flashé sur sur look masculin, sans pinces, non cintrée avec tout de même un jeu de poignets retournés. J’ai ajouté un galon chiné dans une mercerie dans le souk de Marrakech pour une touche plus couture.

J’adore ces petits boutons vintage qui ressemblent à des mûres et se détachent du velours bordeaux pour apporter un peu de relief à la chemise.

Tissu velours milleraies France Duval Stalla

Patron FAIT MAIN

Boutons vintage

Robe Twiggy

Un patron qui dormait bien au chaud dans ma commode, un coupon de tissu en laine à pois qui en faisait de même. Et là hop se fut le coup de foudre, l’évidence entre ces deux là.

Cette robe est ultra féminine, avec ses poignets à volants et noués. Le dos entièrement boutonné lui confère aussi une touche rétro que j’aime tant.

Patron Twiggy Kit by Klo

Tissu lainage à pois velours Sacrés Coupons

Les +

  • détails féminins
  • Couture débutante/intermédiaire
  • Rapide à coudre

Les –

  • Coupe assez ample
  • Manches assez courtes

Jupe Feuillette

Singulière c’est la marque de patrons de couture de la mercerie en ligne Cousette, ils sont très féminins, un brin rétro avec de jolis détails couture et super bien expliqués.

Je vous présente cette jupe portefeuille nouée à la taille. Elle est assez ample car il y a un jeu de plis sur le devant et dans le dos.

Le tissu un brin masculin vient de chez Sacrés Coupons. Mon stock commence à bien diminuer!

Les +

  • Explications claires
  • Rapide à coudre
  • Féminine
  • Déclinable avec tout type de tissus aussi bien en été qu’en hiver

Les –

  • S’il fallait en trouver un ce sera le métrage important du tissu

Pantalon à pont ROMERO

Parfois on trouve LE patron de modèle qu’on rêve de coudre. J’ai un faible pour les pantalons à pont (pantalon fermée par un double boutonnage devant) et Pauline Alice a sorti pile poil le patron qu’il me fallait.

Encore une fois je n’ai pas fait de toile j’y suis allée direct. Par contre j’ai tout faufilé avant pour faire les essayages.

C’est un vrai plaisir à coudre, tout s’imbrique parfaitement et les explications sont bien détaillées étapes par étapes. Il est technique mais au final tout se passe bien.

J’ai du reprendre la ceinture de 3 cm car je suis très cambrée et élargir un peu les cuisses, dans la mesure des marges de couture que j’avais. Il faudrait que je perdre 1-2 kg pour être plus à l’aise car le tissu n’est pas du tout stretch.

J’aurais dû faire faire les boutonnières par contre car ma machine a eu du mal du coup je les ai cousues à la main.

Je m’en coudrai un dans un lainage fin pour cet hiver en élargissant un peu le tour de cuisse. ( Je l’ai taillé en 40, sachant que j’ai taillé la jupe de la même créatrice en 38).

 

Le tissu est de la soie aspect lin de chez Les Coupons de Saint Pierre.

Les boutons sont vintage de ma collection personnelle. J’ai juste du en acheter 2 autres que j’ai placé dans les angles car il m’en manquait un.

LES +

  • Une allure folle
  • Explications très détaillées et claires 
  • Coupe longue ou courte

LES – 

  • largeur de cuisse trop étroite quand on a un peu de formes

 

 

 

 

pa,

Robe longue dos nu

Parfois il y a des patrons qu’on adore mais que l’on ne couds pas tout de suite. Je l’ai même laisser au chaud sur le dessus de la pile pendant plusieurs années. Je crois que je n’avais jamais trop trouvé le tissu qui lui correspondait ou alors que mon coupon était trop petit.

La robe facile à coudre en théorie mais qui m’en a fait baver. L’essentiel est qu’elle fasse son petit effet et qu’elle soit super confortable à porter car le viscose est très doux et souple.

Comme je ne fait pas de toile préalable car je suis un peu happée par la temps et que le tissu se déformait beaucoup j’ai du énormément reprendre les pinces du buste et même en créer de nouvelles sur la poitrine. et faire des essayages sur soi pour reprendre au mm près cela relève d’épreuves de contorsioniste!

Patron BURDA STYLE de Mars 2013.

J’espère qu’elle vous plaira.

 

 

obe longue

Robe Cosmos dans les champs…de Pretty Mercerie

 

Après une longue trêve hivernale, printanière et presque estivale, me revoici en force par ici et mes nouvelles cousettes. Il me manquait cruellement de temps pour coudre et quand je m’y suis remise il m’a fallu trouver une âme charitable pour me prendre en photo. J’ai enfin réussi à mettre le grapin sur mon frangin et son nouvel équipement pour une session photo dans les champs.

C’est la première fois que je couds un patron Pretty Mercerie et celle jolie robe Cosmos m’a fait de l’œil.

C’est la petite robe facile à coudre, facile à enfiler en toute circonstance et déclinable dans beaucoup de tissus différents . J’ai personnalisé la mienne avec des pompons à la ceinture, du biais en bas des manches et sur le bord inférieur. Clairement ces opérations de finitions m’ont pris la double de temps que de coudre la robe! mais c’est ce qui fait tout son charme.

J’ai aussi raccourci le bas arrondi car elle était trop longue (je fais 1,63m). La prochaine je raccourcirai directement le patron en hauteur.

Le tissu en seersucker vichy vient des Coupons de Saint Pierre et le biais et les galon pompons de chez Toto.

 

Les +

  • Facile à coudre, accessible aux débutante. Je n’ai même pas suivi les explications à vrai dire.
  •  Rapide à coudre
  • Personnalisable
  • Très confortable

Les – 

  • Elle est un peu longue sachant que j’ai une taille moyenne, j’ai raccourci de 10cm quand même. 
  •  Assez décolletée

 

 

 

 

 

 

Veste Malou en suedine moumoute

Parmi mes achats du salon CSF il y a cette suédine fourrée en mouton avec laquelle j’avais envie de me faire une veste bien douillette.

Le patron MALOU du livre Homewear de Slow Sunday Paris  s’est donc avéré parfait. J’ai choisi de jouer avec les deux faces en apposant les poches plaquées sur l’envers du tissu et en cousant toutes les coutures sur l’endroit pour faire apparaître la moumoute.

Les +

  • facile à coudre
  • rapide
  • très bien expliqué
  • super confortable

Les –

  • planche du livre assez compliquée à découper
  • suédine ne glisse pas très bien sous le pied de biche

 

 

 

 

 

 

 

 

Jupe Rosari en Tartan (Pauline Alice)

Voici un patron sur lequel j’ai craqué, celui que je cherchais et qui correspondait exactement à la coupe rêvée. Patron que j’ai néanmoins mis presque 3 ans à coudre au final. Je craignais en effet que la coupe ne soit pas forcément seyante sur moi, trop trapèze, insistant sur les zones que je cherche plutôt à camoufler, à savoir mon fessier.

J’ai fini par me lancer en ayant flashé sur un tissu tartan de chez Motif Personnel acheté au CSF dans l’idée de me faire une jupe.

La Jupe ROSARI de Pauline Alice existe en deux longueurs avec 3 variantes de poches pour lui conférer des styles différents et uniques. J’ai opté pour une longueur entre la version Mini et la version Midi, juste au dessus du genoux pour moi.

 

Les +

  • bien coupé
  • différentes variantes de longueurs et poches
  • explications claires et détaillées
  • à décliner dans beaucoup de tissus différents

Les –

  • Je n’en vois pas

 

 

 

 

 

Robe à bretelles RAMONA

J’avais littéralement craqué sur le patron RAMONA de La Maison Victor de l’année dernière, mais je n’avais pas eu le temps de la coudre pendant l’été et pas forcément trouvé le tissu adéquat. En règle générale j’adore les dos nus et encore plus les robes à bretelles.

Ca me rappelle une que j’avais eu en primaire, bleu marine avec des petites fleurs blanches que ma tante m’avait offerte et dont j’étais trop fière. Sauf qu’une petite peste camarade m’avait arraché les bretelles me retrouvant à poil. Je l’ai détesté tout le reste de ma scolarité cette Myriam! J’espère que les boutons tiendront bien aujourd’hui!

Le tissu en coton vient des Coupons de Saint Pierre, en bas avec des fines rayures et le buste avec des rayures un peu plus larges. J’aime bien mélanger les motifs dans une robe ça ajoute un peu de caractère.

Les boutons sont vintage toujours de mon stock (oui oui j’ai une vraie mercerie chez moi).

J’ai aussi orné le bord des bretelles avec un passepoil turquoise.

Sinon certes je l’adore et elle fait beaucoup d’effet mais le patron taille très mal, très grand et j’ai du reprendre 7 cm dans le dos étant assez cambrée, les bretelles sont trop longues et le buste trop large devant mais ça je n’ai pas eu le courage de tout découdre.

LES +

  • Très féminine
  • On peut jouer avec différentes couleurs de tissu 

LES –

  • Taille beaucoup trop grande
  • Demande beaucoup de retouches, je vous conseille de tout bâtir avant pour ne pas avoir à découdre car ce n’est pas facile d’ajuster ce genre de dos nu sur soi
  • Explications pas très claires, on dirait que c’est mal traduit
  • Assez longue à coudre