Moelleux au chocolat vapeur

moelleux choco vapeur 053

Je discutais avec quelqu’un qui s’était donné comme défi de cuire un gâteau au chocolat au cuit-vapeur, sans grand succès. J’ai trouvé l’idée challengeante et j’ai réfléchi à ce qu’il pouvait améliorer. Et en fait j’ai un livre de cuisson vapeur et je suis tombée pile poil sur la recette de moelleux au chocolat qui va bien.

L’idée est de faire cuire le gâteau dans un cuit_vapeur ou un panier vapeur au dessus d’une casserole et déposant la pâte dans du papier sulfurisé. De mon côté la cuisson n’en finissait pas , j’ai donc pris le tout et terminé la cuisson 10 min dans le four. Le résultat donne un gâteau puissant en chocolat, ultra moelleux et fondant alors qu’il n’y a même pas de chocolat mais uniquement du cacao amer.

Pour la petite touche gourmande je l’ai tartiné de pralin et d’amandes grillées.

moelleux choco vapeur 067moelleux choco vapeur 030moelleux choco vapeur 062moelleux choco vapeur 139moelleux choco vapeur 064moelleux choco vapeur 143

Pour 8 personnes

Ingrédients

125g de beurre ramoli

180g de sucre en poudre

3 oeufs

60g de farine

30g de maizena

1/2 sachet de levure

30g de cacao amer

55g de noisettes en poudre

125ml de lait

pralin et amandes grillées (facultatif) pour le décor

Chemiser de papier sulfurisé le fond du panier vapeur et le badigeonner d’huile d’olive. Commencer à faire bouillir l’eau de la casserole ou à allumer le cuit-vapeur.

Fouetter le beurre en crème avec le sucre. Ajouter les œufs un à un.

Tamiser la farine, la maïzena, la levure et le cacao et verser sur le mélange précédent. Ajouter les noisettes et la lait. Remuer pour obtenir une pâte homogène.

Verser dans le papier sulfurisé et faire cuire avec la couvercle dessus pendant 45min.

Sortir le gâteau du panier vapeur et le déposer dans un moule à gâteau pour le faire cuire 10 min de plus au four s’il n’est pas assez cuit.

Laisser refroidir sur une grille.

Il sera très bon accompagné d’une crème anglaise et nappé de pralin et d’amandes grillées.

Tartelettes aux deux chocolats

Du chocolat encore du chocolat et je peux vous dire qu’en ce moment j’en ai des envies folles! j’ai improvisé ces petites tartelettes sur la base d’une pâte de Christophe Felder dans le livre « Mes 100 recettes de chocolat ».

 

Pour 8 personnes

Ingrédients

Pâte sucrée

75g de beurre ramolli

45g de sucre glace tamisé

1 pincée de sel

1 sachet de sucre vanillé

1cuil à soupe d’eau

1jaune d’oeuf battu

15g d’amandes en poudre

125g de farine

 

Pour la ganache

100g de chocolat noir de couverture

100g de pralinoise

1cuil à café de miel

20cl de crème liquide

1cuil à soupe d’eau

1cuil à café de beurre

 

Mélanger le beurre, le sucre glace,le sel, le sucre vanillé, l’oeuf  et les amandes en poudre. Ne pas trop travailler la pâte, elle doit juste être homogène. Vous pouvez la faire au robot quelques secondes jusqu’à ce qu’elle soit amalgamée. Incorporer ensuite le farine jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Laisser reposer dans un film alimentaire 1h au frigo.

Sortir la pâte et l’étaler au rouleau pour garnir un grand moule à tarte ou bien des moules à tartelettes ou des cercles. Faire cuire au four 20min jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée. Laisser refroidir.

 

Hacher les chocolats et leurs ajouter le miel. Porter la crème et l’eau à ébullition et le verser en trois fois sur le chocolat et remuer bien le mélange à chaque fois. Incorporer ensuite le beurre et lisser la ganache. Tapisser le fond de tarte et faire prendre 20min au frigo.

vous pouvez décorer le dessus avec du pralin.

Paris Brest

Le Paris Brest, un grand classique de la pâtisserie française.

Mais quel rapport entre les villes de Paris, de Brest, la pâte à choux, la crème mousseline, et le pralin?

Je vous le demande moi??

Et bien voila pour la petite histoire de ce gâteau qui parait un peu lourd mais qui si la crème est bien battue s’avère très léger et addictif.

En 1910, un pâtissier de Maison-Laffite reçu une commande particulière de la  part  de l’organisateur de la course cycliste Paris-Brest. Il créa alors le Paris-Brest dont la forme est librement inspirée d’une roue de vélo. Voilà donc pour le nom et la forme, pour le reste le pâtissier devait être friand de pralin et de crème…:-)

Donc pour résumer le Paris Brest c’est de la pâte à chou, parsemée d’amande effilées grillées et de sucre glace, fourrée avec une crème mousseline. La crème mousseline est elle-même une crème composée de crème pâtissière et d’une crème au beurre légère c’est à dire une crème au beurre avec des blancs en neige meringués. Et oui ça fait beaucoup de crèmes, de crème de crème à ne plus y retrouver son latin!!

Pour les plus courageux je vous livrerais la recette de Christophe Felder (avec les proportions adéquates) qui est  simple quand on maîtrise un peu la pâtisserie mais qui est très longue à faire!

Laisser moi un commentaire si vous la voulez, sinon courrez acheter le livre PATISSERIE! de Christophe Felder ou bien lâcher vous chez votre pâtissier.Chez Dominique Saibron à Alésia ils sont très bons!