Coudre mes dessous.

Cela faisait plus d’un an que j’avais très envie de coudre mes dessous, voyant passer sur instagram de jolies créations. Je me disais que c’était un nouveau challenge pour moi qui couds depuis presque toujours.

Je me suis mise en quête de patrons qui correspondent un peu à mes goûts. J’ai jeté mon dévolu sur la culotte Envol de Etoffe malicieuse car elle a une jolie découpe un peu sexy dans le dos et le soutien-gorge Kiwiki de Fitiyoo qui est un patron gratuit avec une forme de triangle sans armature.

En janvier, j’ai passé quelques heures à essayer de trouver de la jolie dentelle stretch pour lingerie et les fournitures nécessaires pour sous-vêtements.

J’ai trouvé la dentelle sur ce site un peu vieillot mais avec un choix de très belles dentelles; Mercerie Créative Déco.

Et les fournitures telles élastiques spéciaux, agrafes, bretelles… sur Mercerie extra.

Ca a été un réel plaisir de me coudre ces ensembles, au delà de la satisfaction de se coudre sa lingerie dans de superbes matières pour un coût inférieur à 15€. Mais aussi le plaisir de composer avec les matières, les détails à y apporter avec le choix des élastiques, des rubans, de la dentelles et les jolies finitions comme la lingerie de haut de gamme que l’on trouve dans le commerce.

Pour la culotte, la bande de dentelle noire que j’avais acheté n’était pas assez large, j’ai trouvé dans mon stock un morceau de dentelle extensible, ce qui m’a permit de faire le bas dos de la culotte. Pour le fond de l’entrejambe j’ai utilisé un morceau de jersey.

Sinon le bon plan est aussi de recycler de vieux teeshirts en coton pour faire cette doublure sans avoir à racheter de tissu exprès.

Pour le soutien gorge, j’avais commandé des bretelles qui sont en réalité trop larges pour une petite poitrine et cette forme triangle, je les ai donc recyclées en base sous le soutien gorge, en les cousant au centre.

Dans la version rouge j’ai ajouté un galon de dentelle ancienne que j’ai froncé.

Pour les bretelles, j’ai donc récupéré des bretelles amovibles que j’avais gardé et qui match parfaitement avec la base du soutien-gorge. Et j’ai trouvé dans mes tiroirs de dentelles anciennes des bretelles vintage des années 50′ couleur chair qui sont parfaites avec la dentelle rouge histoire de calmer un peu le jeu. 😉

Au final c’est beaucoup plus facile à coudre que ce que je le pensais, il faut juste avoir les bonnes fournitures et avec les points zigzag et stretch de la machine à coudre sont amplement suffisants.

Voilà je me suis amusée comme une folle à coudre tout ça, maintenant il n’y a plus qu’à les porter.

En résumé je suis conquise et je ne compte pas m’arrêter là.

Je vais essayer de coudre des culottes d’après des modèles de sous-vêtements que j’ai déjà et de trouver une autre forme de soutien gorge, peut-être un peu plus complexe histoire de varier les plaisirs.

Laisser un commentaire