Mobil Art…Zaha Hadid une Architecture

Le fameux Mobil Art de Chanel, créé par Zaha Hadid, qui a voyagé à Hong Kong,Singapour et New York présentant les créations de la maison de couture vues par différents artistes a fini sa tournée mondiale et s’est posé sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe. Ce de manière définitive pour la plus grande joie des parisiens et touristes qui peuvent désormais découvrir ce bijoux d’architecture.

Chanel a en effet offert son pavillon à l’IMA, qui abritera en son sein des expositions temporaires. Deux poids lourds de l’architecture contemporaine se côtoient désormais à quelques mètres de distances en parfaites harmonie comme ci leur œuvres avaient été conçues pour vivre ensemble, Zaha Hadid et Jean Nouvel.

L’exposition du moment est consacré à l’architecte qu l’a fait naître, présentant les différents projets et la vision de l’architecture que son cabinet s’emploie à développer à travers des chantiers monumentaux.

Zaha Hadid, 60 ans est née à Bagdad, devient britannique, reçoit le Prix Nobel D’architecture et le Pritzer. Elle entame des études de mathématiques à Beyrouth puis poursuit l’architecture à Londres, ce qui lui donnera le sens des volumes et des mesures et une certaine rigueur dont elle saura s’affranchir pour déployer sa propre vision de l’architecture, organique tout en courbes et rondeurs s’adaptant à l’environnement avec audace et maîtrise technique.

Le Mobil Art vous invite  à entrer dans un espace dans lequel on oublie l’extérieur comme ci on était au cœur d’un organisme vivant avec ses veines, ses tissus musculaires, les écrans de toile blanche tendus sur des membranes noires rappelant l’architecture du lieu, une coque blanche et et tiges d’acier. Ce pavillon est le résultat d’un distorsion d’un noyau, d’un gros donnuts étiré, articulé et entièrement démontable!

Zaha Hadid utilise l’outil paramétrique pour réinventer la conceptualisation des tours. C’est à dire que cette démarche  prend en compte des paramètres extérieurs tels que l’environnement, le climat, la hauteur et les données socio-culturelles du lieu dans lesquels s’implantent ses constructions. Il s’agit d’adapter un modèle à des lieux afin de créer un paysage urbain avec en ligne de mire la qualité de l’espace urbain. Ses constructions s’articulent et se déploient telles un squelette selon les principes du paramétrisisme. On part d’un noyau qui s’ouvre vers l’extérieur et les façades sont la continuité de l’environnement extérieur.

Le but étant de « susciter l’engouement » elle est intuitive et radicale. Zaha Hadid Architects tend à construire des bâtiments qui propose une expérience originale selon un système naturel d’organisation inspiré de la nature. En effet, les œuvres s’inspirent de la croissance de la nature, de l’adaptation de celle ci à son environnement autour d’une colonne vertébrale, avec des membranes qui se tissent tout autour.

Pour le projet Beinjing CBS core area, les maquettes de tours montrent l’ouverture de celles-ci au fur et à mesure qu’elles prennent de la hauteur pour mieux faire pénétrer la lumière en leur sein.

Quelques  grands chantiers:

En France;

terminus de Tramway à Strasbourg, la tour de la compagnie maritime CMA CGM à Marseille,  la cité des savoirs et du sport à Montpellier,

A l’étranger;

le centre BMW en Allemagne, le musée Rosenthal Center for Contemporary ARt à Cincinnati, le centre d’Arts Vivants d’Abu Dabi, le village olympique 2012 de Londres, la tour Sprirale de Barcelone

 

Pour ceux qui aiments les chiffres le Mobil Art c’est:

  • 600M2 d’espace d’exposition
  • 45m de longueur – 30m de largeur – 6m de hauteur
  • 100m2 d’espace technique (à droite de l’entrée)
  • un patio de 65M2 baigné par la lumière du jour
  • 413 panneaux de résine et fibre de verre
  • chaque panneau est unique
  • 1300M2 de toile PVC tendue à l’intérieur

Jusqu’au 30 octobre 2011.

1, rue des Fossés Saint-Bernard, 5e. M° Jussieu. Fermé le lundi

 

Pour ceux qui veulent approfondir…http://www.zaha-hadid.com/

Si vous aimez l’architecture vous pouvez pousser la promenade de l’autre côté de la Seine à 5min , se trouve le Pavillon de l’Arsenal qui abrite des expositions notamment sur le projet du grand Paris et l’évolution de la ville depuis le XIXe siècle. (entrée libre et espace librairie avec des ouvrages et magazines d’architecture).

21  bd Morland, 4e – M° Sully Morland ou Bastille. Fermé le lundi.


2 Replies to “Mobil Art…Zaha Hadid une Architecture”

    1. avec des idées, on peut faire des constructions assez bluffantes

Laisser un commentaire