Madeleines moelleuses à l’orange et fève tonka

madeleine tonka (16)La madeleine, goûter riche en émotions, connotation littéraire, ancrée dans le patrimoine français, élégante à souhait avec sa forme de petit navire qui navigue sur les flots.

On en ferait qu’une bouchée surtout quand elles sortent du four.

Voici une recette adaptée par mes soins du Elle à Table n°73. Elles sont parfaites pour le goûter, le petit déjeuner, accompagnées de mousse au chocolat de glace ou d’une salade de fruits.

Elles ont eu leur petit succès 😉

ASTUCE

Afin de bien avoir le bombé sur le dessus, préparez la pâte la veille et laissez la au frigo. Le choc thermique en facilitera la formation. De plus posez votre moule à madeleines sur une grille et non sur une plaque du four.

 

Par ici si vous aimez vraiment les madeleines, 3 autres recettes de Chefs sur le blog, Conticini, Felder, bicolores

madeleine tonka (19)

 

madeleine tonka (20)

madeleine tonka (14)

madeleine tonka (21)

 

 

pour 24 madeleines

Ingrédients

le zeste d’une orange

1 fève tonka râpée

200g de beurre

3 oeufs

130g de sucre

3cuil à soupe de miel

120g de lait

200g de farine

10g de levure chimique

 

râper le zeste de l’orange finement. Réserver.

Faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole jusqu’à ce qu’il ait une coloration noisette pendant 1min. Retirer du feu et laisser refroidir.

Dans un saladier battre les œufs le sucre et le miel, le lait et la fève tonka râpée.

Tamiser la farine et la levure ensemble. Ajouter au mélange et bien mélanger. Ajouter enfin le beurre refroidi et les zestes d’orange.

Laisser reposer au moins 2h au frais. L’idéal étant la veille.

Le lendemain sortir du frigo. Beurrer le moule à chaque tournée. Verser une grosse cuillerée à soupe et faire cuire 10-12min selon la grosseur.

Sortir du four et démouler sur une grille.

A déguster tiède c’est encore meilleur, sinon vous pouvez les conserver dans une boîte métallique quelques jours.

 

 

Fondant Chocolat Tonka

Un après midi entre cousines qui marque le début de l’automne, un besoin de réconfort avant la naissance d’une nouvelle petite fille dans la famille. Un fondant au chocolat bien intense relevé par les saveurs épicées et de noisette grillée de la fève tonka.

La fève tonka est le fruit d’un arbre très dur qu’est le teck. Elle vient généralement du Venezuela ou du Brésil. Elle a longtemps été utilisée en parfumerie avant d’être introduite il y a peu dans la gastronomie. Il existe notamment un parfum de la Maison Hermès intitulé « Vétiver Tonka » de la ligne des Hermescences que l’on trouve exclusivement dans les boutiques Hermès. C’est dire la rareté du produit et ses saveurs exceptionnelles et inédites…

Elle se marie à merveille au chocolat mais aussi très bien avec les crustacés et se râpe telle la noix de muscade. Son parfum est très développé, il convient d’en utiliser très peu.

J’ai acheté les miennes dans l’épicerie des Pipelettes, rue Brézin dans le 14e. C’est la marque d’épices Thiercelin.

Le jour même  il sera super moelleux et si vous voulez le garder 1 ou 2 jours, conservez le au frigo et là il sera bien dense et compact et tout aussi bon. A vous de savoir quelle option vous préférez! Mais surtout n’hésitez pas à succomber.

Pour 8 personnes

Ingrédients

 

200g de chocolat noir (le mien Saint Domingue 70% de Barry)

3 cuil à s de lait

150g de beurre mou

150g de sucre

3 oeufs

50g de farine

1/3 de fève tonka râpée

 

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre le chocolat concassé au bain marie avec le lait.

Dans un saladier ou au robot travailler le beurre en pommade. Ajouter le sucre jusqu’à une consistance onctueuse.

Ajouter les peufs un à un en alternance avec la farine et en travaillant bien la pâte à chaque fois.

Ajouter le chocolat fondu et la fève tonka râpée.

Verser dans un moule à manquer beurré.

Enfourner 25min et laisser refroidir à la sorti du four.