Financiers natures bien moelleux

Un classique de la pâtisserie française, que l’on appelle joliment  « gâteau de voyage » car on peut les déguster sur le pouce, les transporter aisément et les conserver plusieurs jours, enfin si l’on n’a pas tout dévorer le premier jour. Parce que c’est à la sortie du four qu’ils sont le meilleur avec le croûte croquante.

J’ai bien appliqué à la lettre leur doctrine car je les avais préparés pour emmener en Normandie où une amie s’est mariée il y a quinze jours, pour déguster lors de son dernier dîner de célibataire avec toute sa famille. Et le reste au petit dej…

Je suis partie de la recette des financiers de Christophe Felder que j’ai fini par adapter car je n’avais pas exactement tous les ingrédients. Ma poudre d’amande étant un peu éventée j’ai ajouter plus de vanille en grain.

Pour une vingtaine de financiers

Ingrédients


100 g de poudre d’amandes

1 cuil à soupe de confiture d’abricot

170 g de sucre glace

50 g de farine

150 g de blancs frais (environ 5 blancs d’œufs)

150 g de beurre

1 gousse de vanille grattée ou une cuillerée à café de vanille en poudre

 

Faire fondre le beurre jusqu’à ce qu’il se colore. Retirer du feu et filtrer.

Dans un saladier mélanger les ingrédients secs et la vanille. Ajouter les blancs légèrement battus auparavant et mélanger de nouveau avec la confiture d’abricot.

incorporer le beurre fondu afin d’obtenir une pâte bien lisse.

Verser dans des moules beurrés et enfourner 5 min à 220°C et 5min à 180°C.

Sortir du four et démouler sur une grille.

 

Vous pouvez déposer une fraise ou autre fruit au centre.

 

 

One comment

Laisser un commentaire