La parfaite petite robe d’été en Batik Indigo

Le tissu africain est souvent assimilé au wax, hollandais en réalité, mais il y a beaucoup d’autres savoir-faire de tissage et de teinture locaux absolument sublimes. Tout comme le batik indigo teint avec des pigments naturels. Celui-ci vient de Guinée, je l’avais acheté lors de mon voyage au Ghana l’année dernière. Par contre qui dit artisanal dit que ça déteint à mort, j’avais les mains toutes bleues en la cousant. Je l’ai donc plongée une nuit entière avec du vinaigre blanc puis lavée en machine avec du gros sel pour fixer les pigments.

Le motif du tissu étant déjà assez présent je voulais réaliser une robe avec une coupe épurée laissant place au tissu. Le joli détail de cette robe est le pli formé sr l’épaule qui part en biais sinon la coupe est droite avec un décolleté V très féminin.

La robe parfaite pour l’été, légère et confortable.

Patron 114 du Burda de juin 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

Robe dos nu en wax

Dans la série des réalisations en wax, je voudrais la robe un brin sexy (surtout quand on grossi des fesses! ;-)). Il s’agit du modèle 123 du Burda de Juin 2015. Il est très facile et rapide à réaliser, j’ai cependant dû pas mal reprendre le décolleté dans le dos au niveau de la taille car je suis hyper cambrée, ce n’est pas parfait mais ce n’est pas évident de faire soi même des retouches dans le dos.

C’est le dernier coupon de wax que j’ai acheté juste avant de reprendre l’avion d’Accra, j’ai flashé sur la composition des trois couleurs qui tombent parfaitement au niveau de la poitrine puis des hanches et donne l’impression d’un jeu de découpe. Il donne un effet trompe l’oeil de bustier.

 

 

 

 

 

 

 

 

Top IMAIA by Slow Sunday Paris

Avec tout les coupons de wax que j’ai ramené du Ghana il fallait bien que je les utilise un peu, j’avais envie d’une coupe assez moderne et le top IMAIA de Slow Sunday Paris est parfait. Je n’ai eu que des compliments.

C’est une de mes marques de patrons que j’affectionne particulièrement, il y a toujours des détails soignés, des coupes très féminines et la possibilités d’avoir des variantes du patron. Celui par exemple peut être réalisé avec ou sans volant et même une version avec des manches. Il y a un joli détail de pli creux et d’une bride de boutonnage dans le dos qui donne de l’ampleur à la coupe.

Je suis même en train de l’adapter en robe dans un tissu Indigo traditionnel ramené aussi du Ghana. Et je prépare une version en twill de soie avec les manches.

Petit conseil le patron taille grand à l’emmanchure. J’avais taillé un 38 que je n’ai pas retouché car le wax est raide mais ça baille un peu sous les bras.  Je l’ai repris en 36 pour les autres réalisations que je vais coudre.