L’amour sous verre…trouvaille de brocante

Vous en avez certainement vu plusieurs fois, chez une grand tante, dans une boutique de déco, un resto mais vous ne connaissez pas le nom ni l’utilité initial de cet objet.

Et bien ça s’appelle une cloche de mariée et ça servait à conserver le bouquet de la mariée afin que les fleurs sèches.

Les bouquets ou couronnes de mariées se gardaient et se conservaient comme un accessoire à part entière des attributs de la mariée. Petit à petit, on a commencé à utiliser les globes en verre qui protégeaient les pendules pour protéger à leur tour les fleurs, plutôt que de les conserver dans leur boite en carton. Ces globes de verre prirent alors leur lettre de noblesse au sein du foyer comme les témoins de l’amour ainsi scellé, que l’on choie et garde jalousement dans un écrin de verre, enfermé mais visible aux yeux de tous.

L’essor de la cloche au début du XIXème coïncide avec le développement de la fleur artificielle, notamment la fleur d’oranger symbole de virginité. Le saviez-vous mais le petit bouquet qui est placé dans le pochette du marié symbolise lui aussi la virginité, une fleur d’oranger également…

Si vous ne savez pas quoi choisir comme fleur pour votre bouquet de mariée ou si vous les hommes (peu nombreux je pense) qui me lisez ne savez que choisir comme fleur à offrir à votre moitité, voici quelques explications trouvées sur la toile:

  • La rose: amour éternel.
  • La marguerite: innocence et la pureté.
  • Le liseron: attachement tout comme la feuille de lierre, « je m’attache ou je meurs ».
  • La pensée signifie « je pense à vous ».
  • Le jasmin: l’amour voluptueux.

Celle que j’ai achetée et dont j’ai failli passer à côté avait presque un bouquet à l’intérieur ou plutôt de ravissantes fleurs artificielles. Je crois bien que c’est la raison pour laquelle ne n’y ai pas fait attention. Ma mère, elle l’a vu et je lui ai exclamer « ah mais ça fait super longtemps que j’en veux une!! »

C’est en effet assez rare à trouver car le verre est très fin, bombé et encombrant, par conséquent la casse est une explication de la rareté de l’objet tout simplement. Et l’idée qu’il ai été conservé en l’état, chéri, admiré me plaît assez je dois dire…

Celle-ci n’est pas très grande, je l’ai acheté 30€ et n’ai même pas cherché à négocier. En fait si parce qu’on a acheté pas mal de choses au Monsieur (un pti vanity fleuri pour mettre mes vernis et rouge à lèvre, un pied de lampe, de la vaisselle ancienne). On dit que c’est cher comme objet.Je ne sais pas si 30€ c’est cher ou pas pour le coup mais bon généralement mes trouvailles de vide grenier ne dépassent pas 20€ avec une moyenne de 5€!!Je vous l’ai déjà dit que j’adorais chiner? surtout en province d’ailleurs, on y trouve plus de choses anciennes à un meilleur prix mais la saison commence a tirer à sa fin.

Pour les photos je me suis amusée à enfermer d’autres objets, je trouve que tout de suite ils sont mis en scène. Maintenant il va falloir que j’y aille mollo avec le plumeau!;-)

Eclairage d’ambiance

Pour moi l’éclairage dans une maison, une boutique ou un musée joue un rôle primordiale pour donner une ambiance, créer une atmosphère et mettre en valeur des objets ou un lieu.

Vous l’aurez compris je n’achète pas de neuf, je récupère, je transforme, je bricole et je suis contente 😉

Le pied de lampe a été chiné dans une brocante, je l’ai décapé au Mirror et j’ai passé une couche de produit Nordin doré qui sert à faire l’oxydation vert de gris normalement mais je ne l’ai pas faite. Mon papa chéri me la électrifiée et mis un interupteur au sol.

Il fallait ensuite que je trouve l’abat-jour qui va bien,  et je l’ai finalement acheté chez Habitat en solde après avoir fait un certains nombres de magasins dans Paris plus Emmaus plus brocantes…

Et j’y ai mis ma petite touche perso à savoir coller du papier à l’intérieur que j’avais acheté à L’éclat de Verre (à Versailles et à Montparnasse). C’est un magasin d’encadrements et de beaux arts, on y trouve des très beaux papiers.

Un chez soi à son image

 

Quand j’ai emménagé dans mon appart, je ne voulais absolument pas avoir un showroom Ikéa mais je n’avais pas non plus le budget pour du Ligne Roset, Roche Bobois, et autres meubles design signé qui coûtent bonbon.

J’avais déjà quelques petits meubles et objets (fauteuils, desserte, miroir, vaisselle) chinés, à qui j’ai donné une seconde vie dans un appartement de fille.

Ce petit buffet est un meuble de cuisine qui était jaune pas très net…qui a été décapé (je vous conseil un décapeur thermique vu la surface c’est plus facile) et repeint en gris tourterelle qui s’avère être d’avantage mauve que tourterelle mais ça me plaît quand même. Le miroir du dessus a aussi été repeint en noir mat.

Et j’ai du en avoir pour moins de 80€ le tout…

Buffet de cuisine converti en meuble fourre tout peint en gris tourterelle, pieds en noir, plateau couleur bois

Un peu de romantisme

Voici mon premier article Déco Brico Broc, il s’agit un peu des trois…

Le miroir nœud ancien a été chiné à la Braderie de Lille, il est un peu piqué mais c’est ce qui fait son charme (pour les chineurs je vous conseille très fortement, ça a toujours lieu de premier weekend de septembre…j’espère y retourner cette année, ceci s’adresse à LéaB)

j’ai trouvé cette chaise style Napoléon III dans une brocante/dépôt vente en province (comme la plupart de mes trouvailles d’ailleurs). J’en ai même quatre, elles ne sont pas d’époque mais pas neuves non plus, faut pas déconner quand même je n’achète jamais de neuf, enfin presque jamais…celle ci est recouverte d’un tissu de maison Lelièvre…

j’en rêvais depuis très très longtemps de ces chaises….