Trouvaille…Robe Sixties en Lurex

blog février 019Une de mes balades dominicales, quand j’arrive à être prête à sortir avant 10h30, est d’aller aux puces de Vanves. Généralement je n’y vais pas dans un but précis, j’aime plutôt flâner et me laisser surprendre par un objet qui me plairait. Je fonctionne au coup de cœur. Cette fois ci en décembre, un dimanche bien frisquet j’ai trouvé cette robe en lurex qui avait l’air plus ou moins à ma taille, autant vous dire que je ne me suis pas déshabillée pour l’essayer…Mais à 10€ je ne risquais pas grand chose non plus.

En effet une fois lavée et essayée, elle avait besoin de quelques retouches pour raccourcir les ourlets et la cintrer. 20 min plus tard j’avais une jolie robe à ma taille.

ROBE LUREXblog février 020blog février 018Le petit selfie qui va bien histoire de vous la montrer portée. Je l’avais pour le jour de l’an.
IMG_1766

Trouvailles n°16…des dentelles et des nappes

Une bande guipure qui servira pour un bas de jupe ou des manches

Le weekend à la campagne a été fructueux, tout un tas de dentelles, des nappes anciennes, deux chemisiers et des idées plein la tête pour réaliser de très belles choses. en voici un petit aperçu.

un morceau de corsage brodé

Une nappe très ethnique

Un parement de col, une application et un joli noeud

Trouvaille n°10…Un panier à la BB


Et voici l'intérieur, une pochette en tissu fleuri que j'ai fixé sur le panier



Je reprends le compte de mes trouvailles et voici la dixième pour prendre la poudre d’escampette sur la croisette…c’est de saison si je ne m’abuse et sans vouloir m’imaginer à la place d’une certaine fan des sixties, la chevelure blonde en moins…

J’ai chiné ce petit panier chez Emmaus voilà quelques semaines, il était un peu mal en point – par là j’entends que les charnières ne remplissaient plus vraiment leur rôle – et mon papie chéri l’a remis en état avec amour, bonne volonté et d’une main d’orfèvre. Devant le travail accompli je me devais bien de lui offrir une jolie pochette qui servirait à y mettre mes effets personnels. Et oui sinon il s’ouvre en grand et tout tombe…pas très utile du coup le panier.

Un bout de tissu fleuri (type Liberty parce que j’insiste Liberty s’est une marque, c’est mon c^té psychorigide du marketing qui ressort), un cordon pour resserrer la pochette et des petits points pour fixer le tout, et hop me voilà partie prête à pavaner sous les projecteurs et à fouler le sable chaud.

Dans deux jours ce sera le cas, mais pas à Cannes et que j’ai hâte.


 

 

 

Trouvailles…en noir et blanc

Robe fleuri toute légère et sac en cuire avec une jolie boucle qui rappelle un serpent

Chemisier en dentelle fait main, jupe en cuir d'agneau, collier cravate création de Julie

Jupe mémé convertie en robe bustier, canotier Kenzo - elle ne rentrait pas sur le mannequin donc je fais la pause

Ces tenues seront poposées à la vente Vintage et bijoux de créateurs du samedi 7 et dimanche 8 mai 2011.

Eclairage d’ambiance

Pour moi l’éclairage dans une maison, une boutique ou un musée joue un rôle primordiale pour donner une ambiance, créer une atmosphère et mettre en valeur des objets ou un lieu.

Vous l’aurez compris je n’achète pas de neuf, je récupère, je transforme, je bricole et je suis contente 😉

Le pied de lampe a été chiné dans une brocante, je l’ai décapé au Mirror et j’ai passé une couche de produit Nordin doré qui sert à faire l’oxydation vert de gris normalement mais je ne l’ai pas faite. Mon papa chéri me la électrifiée et mis un interupteur au sol.

Il fallait ensuite que je trouve l’abat-jour qui va bien,  et je l’ai finalement acheté chez Habitat en solde après avoir fait un certains nombres de magasins dans Paris plus Emmaus plus brocantes…

Et j’y ai mis ma petite touche perso à savoir coller du papier à l’intérieur que j’avais acheté à L’éclat de Verre (à Versailles et à Montparnasse). C’est un magasin d’encadrements et de beaux arts, on y trouve des très beaux papiers.

Trouvaille n°4…Une jupe longue


Jupe des années 40' chinée dans une brocante, gilet en alpaga tricoté par ma grand mère, boutons Dam Boutons (Marché St Pierrre), ceinture chinée, top en soie COS, collier créateur

Depuis plusieurs saison la jupe longue fait son come back en voici une version qui date des années 40′.

J’avais acheté une robe longue habillée dans une brocante et la dame m’a offert la jupe.

Le collier en corde tressée incrusté de strass a été acheté dans une petite boutique à Versailles « Agathe » qui était tenue par deux sœurs très coquettes (sûrement vieilles filles!). C’était la caverne d’Ali baba de bijoux de créateurs, collants, foulards et gants superbes. Malheureusement elles ont pris leur retraite. A la place il y a un chapelier qui propose des articles sympa – chapeaux de mariage (il y a le public à Versailles faut dire), Stetson, panama, bibi, headbands et chapeaux de pluie.