Blouse Scarlett by Le Laboratoire Familial

Une première pour ce patron Le Laboratoire Familial, toute jeune marque de patrons emprunts de jolis détails féminins.

J’avais repéré entre autres sur Instagram les réalisation de la blouse Scarlett avec sa fermeture asymétrique par patte de boutonnage et ornée d’un joli volant. Elle est facile à réaliser sans pince de poitrine ni découpe dans le dos. Il y a de nombreux morceaux à découper cependant.

Le tissu est en polyester mais donne l’impression d’être en soie. Il s’agit d’un tissu vintage des années 70 que j’avais chiné dans une brocante en province il y a 3 ans. J’ai trouvé le patron parfait pour l’utiliser. Le motif étant chargé on ne voit pas trop le volant par contre. J’ai cousu des boutons en tissu en tweed roses et gris qui se fondent parfaitement parmi les petites fleurs.

Je l’ai taillée en 38, au niveau des épaules elle tombe parfaitement, au niveau des hanches ça blouse un peu plus. La coupe est faîte pour des silhouettes plutôt menues je trouve, j’essaierai de l’évaser un peu plus la prochaine fois.

LES +

  • rapide à réaliser
  • très jolie coupe
  • pas de difficulté particulière niveau technicité
  • Papier épais

LES –

  • Les explications sont un peu succinctes et écrites en tout petit sans illustrations étapes par étapes. C’est une feuille volante recto A4.
  • Aucune marque de repère pour faire les plis du volant, j’ai perdu beaucoup de temps à essayer de tout équilibrer.
  • De même mon volant se retrouve avec les plis vers le haut car une fois monté il se place dans l’autre sens. J’aurais apprécié que ce soit précisé de faire attention.
  • L’explication du montage des poignets n’est pas la plus instinctive, j’ai fait à ma façon.
  • Le prix assez élévé (d’autant moins justifié par rapport au niveau d’explications)

 

 

 

Top IMAIA by Slow Sunday Paris

Avec tout les coupons de wax que j’ai ramené du Ghana il fallait bien que je les utilise un peu, j’avais envie d’une coupe assez moderne et le top IMAIA de Slow Sunday Paris est parfait. Je n’ai eu que des compliments.

C’est une de mes marques de patrons que j’affectionne particulièrement, il y a toujours des détails soignés, des coupes très féminines et la possibilités d’avoir des variantes du patron. Celui par exemple peut être réalisé avec ou sans volant et même une version avec des manches. Il y a un joli détail de pli creux et d’une bride de boutonnage dans le dos qui donne de l’ampleur à la coupe.

Je suis même en train de l’adapter en robe dans un tissu Indigo traditionnel ramené aussi du Ghana. Et je prépare une version en twill de soie avec les manches.

Petit conseil le patron taille grand à l’emmanchure. J’avais taillé un 38 que je n’ai pas retouché car le wax est raide mais ça baille un peu sous les bras.  Je l’ai repris en 36 pour les autres réalisations que je vais coudre.

 

 

 

 

 

 

DIY Couture…Aime comme Macaroni

bijoux février 17 126

Après de longues années d’utilisation de patrons Burda, je me mets peu à peu aux patrons de créatrices. Le gros avantage c’est de ne pas avoir à décalquer et on trouve des modèles plus tendance.

J’ai utilisé un patron Aime Comme Marie, le modèle Aime Comme Macaroni à réaliser dans du jersey avec deux volants sur les côtés. Les miens sont en tulle car je n’avais pas assez de tissu pour les confectionner dans le jersey. Seul petit regret j’aurais du les faire double car c’est un peu léger et transparent. En tout cas ça me donne envie de refaire le modèle dans un style complètement différents et pourquoi pas dans un tissu non stretch en faisant une petite ouverture dans le dos afin de pouvoir enfiler la tête.

Je n’ai même pas eu besoin de la surjeteuse pour le faire, j’ai utiliser le point stretch de ma Janome et c’est parfait.

En attendant j’ai quelques autres patrons à réaliser qui m’attendent.

Bonne couture!

bijoux février 17 123

 

bijoux février 17 116

 

bijoux février 17 134