Robe LIA… Atelier Vicolo n°6

Les articles ont un peu de retard par ici, voilà un mois que je suis revenue de Lisbonne où c’était encore l’été.

J’ai aussi mis un mois à coudre cette robe LIA de Atelier Vicolo n°6 par manque de temps pour réussir à avancer dessus d’une traite. Il s’agit d’une marque de patrons italienne et en français aussi avec un style très féminin et un brin rétro.

Le bas de la robe est portefeuille et doublée. les bretelles s’ornent d’un joli volant et le dos a une encolure arrondie qui forme un dos nu très seyant.

Je la trouvais trop courte au final donc je l’ai rallongée avec un gros grain noir qui rappelle mes parements de taille et d’encolure. J’avais acheté ces tissus chez Bouchara l’année dernière car je le trouvais sympa en pensant l’utiliser pour des tenues de bébé ou des pochettes et au final je trouve qu’ils se prêtent bien à ce modèle qui a de nombreuses découpes et avec lequel on peut s’amuser à combiner différents motifs.

LES +

  • Explications en français, très détaillées et très claires
  • Plein de jolis détails de couture, la construction n’est pas si simple
  • Modèle original qui changent de ce que l’on trouve habituellement

LES – 

  • Un peu courte pour moi
  • Assez longue à coudre car il y a beaucoup de petits morceaux

 

 

 

 

 

 

Robe à bretelles RAMONA

J’avais littéralement craqué sur le patron RAMONA de La Maison Victor de l’année dernière, mais je n’avais pas eu le temps de la coudre pendant l’été et pas forcément trouvé le tissu adéquat. En règle générale j’adore les dos nus et encore plus les robes à bretelles.

Ca me rappelle une que j’avais eu en primaire, bleu marine avec des petites fleurs blanches que ma tante m’avait offerte et dont j’étais trop fière. Sauf qu’une petite peste camarade m’avait arraché les bretelles me retrouvant à poil. Je l’ai détesté tout le reste de ma scolarité cette Myriam! J’espère que les boutons tiendront bien aujourd’hui!

Le tissu en coton vient des Coupons de Saint Pierre, en bas avec des fines rayures et le buste avec des rayures un peu plus larges. J’aime bien mélanger les motifs dans une robe ça ajoute un peu de caractère.

Les boutons sont vintage toujours de mon stock (oui oui j’ai une vraie mercerie chez moi).

J’ai aussi orné le bord des bretelles avec un passepoil turquoise.

Sinon certes je l’adore et elle fait beaucoup d’effet mais le patron taille très mal, très grand et j’ai du reprendre 7 cm dans le dos étant assez cambrée, les bretelles sont trop longues et le buste trop large devant mais ça je n’ai pas eu le courage de tout découdre.

LES +

  • Très féminine
  • On peut jouer avec différentes couleurs de tissu 

LES –

  • Taille beaucoup trop grande
  • Demande beaucoup de retouches, je vous conseille de tout bâtir avant pour ne pas avoir à découdre car ce n’est pas facile d’ajuster ce genre de dos nu sur soi
  • Explications pas très claires, on dirait que c’est mal traduit
  • Assez longue à coudre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robe dos nu en wax

Dans la série des réalisations en wax, je voudrais la robe un brin sexy (surtout quand on grossi des fesses! ;-)). Il s’agit du modèle 123 du Burda de Juin 2015. Il est très facile et rapide à réaliser, j’ai cependant dû pas mal reprendre le décolleté dans le dos au niveau de la taille car je suis hyper cambrée, ce n’est pas parfait mais ce n’est pas évident de faire soi même des retouches dans le dos.

C’est le dernier coupon de wax que j’ai acheté juste avant de reprendre l’avion d’Accra, j’ai flashé sur la composition des trois couleurs qui tombent parfaitement au niveau de la poitrine puis des hanches et donne l’impression d’un jeu de découpe. Il donne un effet trompe l’oeil de bustier.