Pantalon Mirabeau version velours côtelé

Voici ma deuxième version du short Mirabeau de Louis Antoinette Paris, que j’ai hacké en pantalon large.

Après le Prince de Galle, le voici plus casual en velours grosses côtes de chez France Duval Stalla. Ce tissu est top, il se travaille super facilement et est très très confortable avec l’avantage de ne pas trop se déformer au porté.

Cette fois ci j’ai cousu les bretelles qui sont amovibles et que je me suis amusée à doubler de Liberty, ainsi que l’intérieur de la ceinture et des poches.

J’ai également choisi des boutons fantaisie vintage que j’avais en stock, afin que le pantalon soit aussi beau sans les bretelles et qu’il n’y ai pas l’air de manquer quelque chose.

Je ne vais pas le quitter de l’hiver je pense tellement je le kiffe (je suis encore jeune dans ma tête et oui je parle comme ça;-)) et qu’il est confortable.

 

 

 

 

 

 

 

Pantalon MIRABEAU by Louis Antoinette

J’ai un gros faible pour les pantalons larges et fluides à porter avec des talons hauts.  Je trouve qu’ils assurent une silhouette extrêmement féminine et une assurance dingue, celle d’une femme dans un vêtement originellement masculin. Et pour la jouer encore plus masculin/féminin je l’ai cousu en Prince de Galles qui est un peu le tissu phare de la saison. Et qui ajoute la complexité de raccorder les motifs, sinon ce n’est pas drôle.

Quand Louis Antoinette a sorti son patron du short MIRABEAU avec ses bretelles j’ai tout de suite craqué et ai pensé à le rallongé en version pantalon. Fausse bonne idée en réalité car quand j’ai voulu rallongé les lignes des jambes je me suis retrouvée avec un pantalon carrot et pas du tout un pantalon large.

Du coup j’ai pas mal bidouillé le patron, fait une toile rapide et beaucoup retouché la ceinture aussi. 4cm en moins et des pinces à reprendre. Merci dos cambré et popotin rebondi!

Faire et défaire c’est toujours travailler comme disait ma grand-mère!

Sinon je le kiffe grave mon pantalon même s’il est bourré de défauts! J’ai même eu des compliments du serveur chez Empreintes 😉 Et au final je n’ai pas fait les bretelles par contre je vais le refaire en version Velours grosses côtes de chez France Duval Stalla.

Au passage le pull est tricoté par ma mamie et c’est un modèle de la Maison Victor de cet automne. Il est en Alpaga et soie de Drops acheté à l’Atelier de la Création. Cette laine est une tuerie, super chaude, moelleuse et légère comme un nuage.