En voiture Simone – la robe rétro parfaite

Quand tu te tapes le délire d’incarner jusqu’au bout le nom de ta robe. La première fois que je l’ai portée le 15 août, j’ai déjeuné chez mon oncle et ma tante et la voiture trônait là, c’était trop tentant de poser avec pour cette jolie SIMONE de Louis Antoinette Paris.

Mis à part ça ce patron me faisait de l’oeil depuis sa sortie et j’ai fini par craquer et je ne regrette pas. Je suis archi fan de sa coupe rétro et intemporelle et ses détails sur le côté.  Je me suis d’ailleurs amusée à positionner les rayures dans l’autre sens.

Le tissu vient de chez Cousette, il est assez transparent, je la porte donc avec un fond de robe.

Pour les petits détails j’ai ajouté tout le long de la patte de boutonnage un galon de broderie anglaise que j’avais chiné. Pour une fois que je pense à utiliser mon stock de dentelles pour mes créations et je trouve que ça apporte le petit twist qui change tout. J’ai cousu des boutons en tissu chiné bleu afin qu’ils ressortent bien.

LES +

  • facile à coudre, explications du livret claires
  • intemporelle et chic
  • confortable
  • réalisable dans tout type de tissus plus ou moins fluide. 
  • A Coudre en version courte ou même très longue

LES –

  • Des finitions un peu longues à coudre mais rien d’insurmontable, c’est ce qui fait son chic
  • Elle taille vraiment grand. Je l’ai taillé en 36 (je fais du 38) et il faut vraiment que je la porte ceinturée pour ne pas faire trop sac.

 

 

 

 

 

 

 

Pantalon Mirabeau version velours côtelé

Voici ma deuxième version du short Mirabeau de Louis Antoinette Paris, que j’ai hacké en pantalon large.

Après le Prince de Galle, le voici plus casual en velours grosses côtes de chez France Duval Stalla. Ce tissu est top, il se travaille super facilement et est très très confortable avec l’avantage de ne pas trop se déformer au porté.

Cette fois ci j’ai cousu les bretelles qui sont amovibles et que je me suis amusée à doubler de Liberty, ainsi que l’intérieur de la ceinture et des poches.

J’ai également choisi des boutons fantaisie vintage que j’avais en stock, afin que le pantalon soit aussi beau sans les bretelles et qu’il n’y ai pas l’air de manquer quelque chose.

Je ne vais pas le quitter de l’hiver je pense tellement je le kiffe (je suis encore jeune dans ma tête et oui je parle comme ça;-)) et qu’il est confortable.

 

 

 

 

 

 

 

Pantalon MIRABEAU by Louis Antoinette

J’ai un gros faible pour les pantalons larges et fluides à porter avec des talons hauts.  Je trouve qu’ils assurent une silhouette extrêmement féminine et une assurance dingue, celle d’une femme dans un vêtement originellement masculin. Et pour la jouer encore plus masculin/féminin je l’ai cousu en Prince de Galles qui est un peu le tissu phare de la saison. Et qui ajoute la complexité de raccorder les motifs, sinon ce n’est pas drôle.

Quand Louis Antoinette a sorti son patron du short MIRABEAU avec ses bretelles j’ai tout de suite craqué et ai pensé à le rallongé en version pantalon. Fausse bonne idée en réalité car quand j’ai voulu rallongé les lignes des jambes je me suis retrouvée avec un pantalon carrot et pas du tout un pantalon large.

Du coup j’ai pas mal bidouillé le patron, fait une toile rapide et beaucoup retouché la ceinture aussi. 4cm en moins et des pinces à reprendre. Merci dos cambré et popotin rebondi!

Faire et défaire c’est toujours travailler comme disait ma grand-mère!

Sinon je le kiffe grave mon pantalon même s’il est bourré de défauts! J’ai même eu des compliments du serveur chez Empreintes 😉 Et au final je n’ai pas fait les bretelles par contre je vais le refaire en version Velours grosses côtes de chez France Duval Stalla.

Au passage le pull est tricoté par ma mamie et c’est un modèle de la Maison Victor de cet automne. Il est en Alpaga et soie de Drops acheté à l’Atelier de la Création. Cette laine est une tuerie, super chaude, moelleuse et légère comme un nuage.

 

 

 

 

 

 

DIY Couture…Robe JADE de Louis Antoinette

blog juillet 2016 063

J’avais acheté ces deux coupons séparément au salon Créations et Savoir Faire à Paris et il s’avère qu’ils vont très bien ensemble et la robe Jade de Louis Antoinette était exactement le style de robe que je voulais réaliser dans un esprit années folles avec une base à volants.

J’adore le côté seventies du Liberty dans cette couleur et le jaune souffre du lin. Je suis assez attirée par le jaune et le moutarde en ce moment à vrai dire.

J’ai utilisé 80cm de Liberty et 70cm de lin Merchant & Mills.

Le patron de la robe Jade est facile et rapide à réaliser.

Bon plan pour les prochaines cessions de CSF, sur le salon il y a une dame anglaise qui vend des tissus Liberty beaucoup moins cher que ce que l’on trouve dans d’autres merceries, au minimum 24€/m.

blog juillet 2016 055

 

blog juillet 2016 049

 

blog juillet 2016 043

 

blog juillet 2016 062

 

blog juillet 2016 061

DIY Couture…Blouse Louis Antoinette façon Sézane

043

Ce chemisier est réalisé à partir de la combinaison Petra de Louis Antoinette dont j’ai utilisé que le haut auquel j’ai ajouté une bande à nouer à la ceinture. Le tout dans l’inspiration de la blouse  Strada de Sézane après avoir vu la réalisation de My Dress made.

J’ai utilisé un tissu en soie Chloé acheté chez Sacré Coupon qui a un motif d’oiseaux assez graphique qui lui donne un petit air art déco. J’ai orné les manches et l’encolure avec un galon de chez Mokuba.

le tissu est assez délicat j’aurais du coudre les manches escaliers à la main pour éviter que l’aiguille de la machine ne tire les fils. Sinon je suis assez contente de moi.

046

 

049

 

055

 

053

 

054