Escapade dans le Périgord

vacances octobre 15 027

Sarlat La Canéda – Cité médiévale du Périgord Noir

vacances octobre 15 009

vacances octobre 15 010

vacances octobre 15 038

vacances octobre 15 021

vacances octobre 15 023

Ancienne église convertie en marché couvert avec tout les bons produits locaux, noix, le canard sous toutes ses formes, vins, champignons, charcuterie…

vacances octobre 15 013

La roche Gageac, village troglodyte très mignon avec ballade sur la Dordogne possible.

vacances octobre 15 041

vacances octobre 15 049

vacances octobre 15 052

vacances octobre 15 086

vacances octobre 15 091

Non loin le jardin de Marqueysac sublime jardin avec une vue imprenable sur les châteaux environnants et la Dordogne. Très bon restaurant, salon de thé avec une belle terrasse et des produits locaux et faits maison.

vacances octobre 15 064

vacances octobre 15 056

 

Cité médiévale à flanc de colline, Beynac avec un vrai château à visiter et une vue plongeante.

vacances octobre 15 099

vacances octobre 15 111

vacances octobre 15 105

vacances octobre 15 097

vacances octobre 15 098

vacances octobre 15 109

Et le clou du séjour, les 30 ans de mon amie Elodie  et cueillette de cèpes dans la forêt attenante au château. Parce que le Périgord sans les cèpes ne n’est pas le Périgord!!

vacances octobre 15 130

vacances octobre 15 119

vacances octobre 15 127

 

et un peu plus au Nord en Dordogne vous avez le magasin d’Usine Repetto et la fabrique de Madeleines et biscuits Bijou

Repetto;

Le Martinet
24160 Saint Médard d’Excideuil

France

05 53 55 37 37

Biscuiterie Bijou

Les Lacs
87500 St-Yrieix la Perche

Madeleines moelleuses à l’orange et fève tonka

madeleine tonka (16)La madeleine, goûter riche en émotions, connotation littéraire, ancrée dans le patrimoine français, élégante à souhait avec sa forme de petit navire qui navigue sur les flots.

On en ferait qu’une bouchée surtout quand elles sortent du four.

Voici une recette adaptée par mes soins du Elle à Table n°73. Elles sont parfaites pour le goûter, le petit déjeuner, accompagnées de mousse au chocolat de glace ou d’une salade de fruits.

Elles ont eu leur petit succès 😉

ASTUCE

Afin de bien avoir le bombé sur le dessus, préparez la pâte la veille et laissez la au frigo. Le choc thermique en facilitera la formation. De plus posez votre moule à madeleines sur une grille et non sur une plaque du four.

 

Par ici si vous aimez vraiment les madeleines, 3 autres recettes de Chefs sur le blog, Conticini, Felder, bicolores

madeleine tonka (19)

 

madeleine tonka (20)

madeleine tonka (14)

madeleine tonka (21)

 

 

pour 24 madeleines

Ingrédients

le zeste d’une orange

1 fève tonka râpée

200g de beurre

3 oeufs

130g de sucre

3cuil à soupe de miel

120g de lait

200g de farine

10g de levure chimique

 

râper le zeste de l’orange finement. Réserver.

Faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole jusqu’à ce qu’il ait une coloration noisette pendant 1min. Retirer du feu et laisser refroidir.

Dans un saladier battre les œufs le sucre et le miel, le lait et la fève tonka râpée.

Tamiser la farine et la levure ensemble. Ajouter au mélange et bien mélanger. Ajouter enfin le beurre refroidi et les zestes d’orange.

Laisser reposer au moins 2h au frais. L’idéal étant la veille.

Le lendemain sortir du frigo. Beurrer le moule à chaque tournée. Verser une grosse cuillerée à soupe et faire cuire 10-12min selon la grosseur.

Sortir du four et démouler sur une grille.

A déguster tiède c’est encore meilleur, sinon vous pouvez les conserver dans une boîte métallique quelques jours.

 

 

Madeleines au chocolat caramel beurre salé de Felder pour Pâques

madeleines au chocolat pâques 016madeleines au chocolat pâques 098

 

Qui dit Pâques, dit …??? CHOCOLAT, bien sûr.

Je l’apprécie bien plus lors de cette fête – « religieuse » soit dit en passant – qu’à Noël, parce que à Noël il y a saturation de bouffe. Je me souviens des chasses au trésor dans le jardin quand on était enfant.

D’ailleurs je lisais sur un blog dans le jardin ou dans l’appartement pour les citadins, je n’avais jamais pensé qu’on puisse chercher les oeufs ailleurs que dans un jardin, avec mon âme et ma naïveté d’enfant. Le plaisir ensuite d’ouvrir le gros objet de découvrir à l’intérieur toutes les fritures et pralinés. Le personnage au lait pour mon frère et celui au noir pour moi et pas question d’oeufs Kinder Surprise à la maison. Et après on dit que je suis un peu gourmet et que j’ai des goûts de luxes.. forcément c’est ça de conditionner ses enfants aux bonnes choses et au fait maison!! Cela dit je ferait la même chose quand j’en aurais moi des enfants…

je vous ai concocté des madeleines au chocolat super gourmandes car elles ont un nappage au chocolat/caramel beurre salé sur le dessous…soit double dose de chocolat! la faute à Felder encore une fois, son livre CHOCOLAT est juste un régal pour les yeux et les papilles. De toute façon la pâtisserie sans plaisir ça n’existe pas.

Sur ce bonne Pâques, évitez la crise de foie quand même 😉

 

NB: Pâques c’est aussi le pâté de Pâques de ma grand-mère, grande tradition du Poitou et de la famille. Un pâté avec des oeufs durs dedans!

 

madeleines au chocolat pâques 027madeleines au chocolat pâques 049Composition5Composition4Composition3

madeleines au chocolat pâques 099madeleines au chocolat pâques 130

 

Pour une vingtaine de madeleines

Ingrédients

140g de beurre

40g de chocoalt noir à 70%

2 oeufs

1 cc de vanille liquide

90g de sucre

40g de miel liquide

140g de farine

6g de levure

20g de cacao amer en poudre

 

Ganache noire caramel au beurre salé

150g de crème liquide entière

2g de sel

75g de sucre semoule

50g de beurre

75g de chocolat

 

Faire cuire le beurre dans une casserole à fond épais, sur feur moyen, jusqu’à ce qu’il prenne une couleur et une odeur de noisette. Le filtrer avec une passoire et laisser refroidir.

Hacher le chocolat en pépites.

Dans un saladier fouetter les oeufs, la vanille liquide et le sucre. Verser le miel en continuant de fouetter.

Tamiser la farine, la levure et le cacao. L’incorporer à la préparation précédente et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Verser le beurre noisette tiède. Pour finir ajouter les pépites de chocolat. Filmer la pâte et laisser la reposer 2h à température ambiante, (elle va lever).

Préparer la ganache. 

Faire fondre le sucre dans une casserole (sans eau). laisser le caraméliser. Ajouter petit à petit la crème tiédie et le sel. Verser le chocolat haché en mélangeant et terminer par le beurre.

Préchauffer le four à 210°C( th7)

Beurrer les moules à madeleines et les garnir d’une cuillérée à soupe de pâte.

Enfourner 12min. Moins si elles dorent trop vite.

A la sortie du four les démouler sur une grille et les laisser refroidir avant de les tremper dans la ganache.

Déguster sans attendre!

Madeleines de Philippe Conticini

Les madeleines qui n’aiment pas ça? cette délicieuse odeur quand elles sortent du four, et ces bien tièdes qu’elles sont le meilleur.

Cette fois-ci j’ai pris la recette dans le magazine ZESTE oct-nov 2012, c’est la recette des goûters d’enfance de Philippe Conticini, pâtissier de la renommée pâtisserie des rêves à Paris pour ceux qui ne connaisent pas.

 

Pour une vingtaine de madeleines

ingrédients

 

3 oeufs entiers

125g de farine

140g de sucre

135g de beurre

1/2 paquet de lveure chimique

5cl de lait

2 cuil à c de miel liquide

2 pincées de fleur de sel

1gousse de vanille

1cuil à soupe d’huile

 

Faire fondre le beurre et réserver.

Dans un saladier, fouettez les oeufs entiers avec le sucre, le miel, la fleur de sel et les graines de vanille prélevées sur la gousse, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporer l’huile, la farine et la levure tamisées. Ajoutez le beurre fondu et refroidi, mélanger bien et ajouter le lait.

Filmer la pâte et l’entreposer au frigo pendant 1H30 minimum. Cela permettra que les madeleines gonflent bien à la cuisson.

Faire chauffer le four à 220°C.

Beurrer les moules et les remplir à 90%.

Enfourner les madeleines 5min puis baisser le four à 180°C et laisser cuire 5-7min env.

Les démouler à la sortie du four.

 

NB: j’ai baissé la puissance du four et le temps de cuisson car elles étaient beaucoup trop cuites en réalité bien que je n’ai pas un super four.

 

 

 

 

Madeleines en imprimé léopard

Vous ne savez pas que choisir entre des madeleines natures ou une version chocolatée et bien panacher les deux. c’est terriblement tendance l’imprimé léopard alors pourquoi se priver et amusez vous à disposer la pâte de manière à  former des tâches ou bien en faire des bicolores; une moitié vanille l’autre chocolat 😉 Elles sont super moelleuses et à se damner encore tièdes.

 

Pour 24 madeleines

180g de beurre

180g de sucre semoule

5 oeufs

170 g de farine

1/2 gousse de vanille

1/2 sachet de levure

4 cuil à soupe de cacao en poudre non sucré

1 pincée de sel

 

Faire fondre le beurre à feu doux et laisser le refroidir en plaçant la casserole dans de l’eau froide. Fendez la vanille et gratter les grains à l’aide d’un couteau puis les ajouter au sucre et aux oeufs. Battez le tout jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer le beurre en fouettant.

Dans un deuxième saladier mélanger 100g de farine, le sel et la moitié de la levure.

Dans un troisième saladier, mélanger 70 g de farine, le cacao et le reste de levure.

Répartir équitablement le mélange oeufs/sucre/beurre dans les deux saladiers et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Couvrez de film alimentaire et laisser reposer 15 min au frigo.

Préchauffer le four th6, 180°C. Beurrer les moules à madeleines et les fariner. Retourner le moule pour faire tomber l’excédent de farine.

Remplir les moules aux 3/4 en alternant entre les deux pâtes pour former des « petites boules de tâches ». Faire cuire 10min.

Démouler sur une grille et laisser tiédir.

Elles ont un goût de revenez -y avec le thé ou le café c’est un délice. Elles se conservent très bien quelques jours dans une boîte hermétique.