Passage n°12…Enrubannée

 

Encore une preuve que le Liberty ce n’est pas que des fleurs. Le débardeur est aussi ma petite création. J’ai piqué de la dentelle de façon aléatoire dessus.

Ceci est une jupe simplissisme que n’importe quelle couturière novice peut réaliser avec une machine à coudre.

Il vous faut

– 50cm de tissu pour une jupe taille haute et au genoux (je mesure 1.63m)

– 1 élastique large, mesurez votre tour de taille

– du fil

– une machine à coudre (à Paris Sweat Shop)

 

Réalisation:

1° Former la jupe.

Plier le tissu en deux le long de la lisière endroit sur endroit (c’est à dire la face endroit à l’intérieur).

Piquer à 1.5cm du bord.

La jupe est ainsi fermée sur sa hauteur.

 

2° Faire la ceinture.

Prenez votre élastique et écarter le un peu pour mesurer autour de votre taille la longueur souhaitée.

Couper l’élastique.

Le piquer bout à bout à 1.5cm du bord.

Epingler le haut de la jupe sur l’élastique étirer.

Si l’élastique n’est pas assez long une fois étirer par rapport au tissu,  former des petites fronces régulières.

Piquer.

 

3° Faire l’ourlet du bas.

Replier deux fois le tissu sur lui même pour raccourcir la jupe à la longueur souhaitée.

Epingler verticallement par rapport au bord.

Piquer le long de la pliure supérieure.

 

Passage n°11…Une jupette toute légère

Jupe à poches et plis plat sur la ceinture. Cotonnade anglaise achetée chez Sacré Coupon.

La jupette d’été idéale quoi:

– légère

– toute douce

– ne prend pas de place dans la valise

– laisse passer l’air sur les gambettes

– n’a pas besoin d’être trop repassée

– pour la plage avec des hawainas

– pour la ville avec de talon aiguille

Liberty chéri…ma petite collection cousue main

Voici trois saisons que le Liberty fleuri nos épaules et nos gambettes comme un doux souvenir de nos robes d’enfant, des années 70 de nos parents, des belles années Cacharel. Moi qui il y a 10 ans fulminais les robes et chemisiers Cacharel de ma mère en se moquant d’elle et qui aujourd’hui suis bien heureuse et reconnaissante qu’elle les ai gardé précieusement pour mieux me servir et me les approprier.

Puriste que je suis le Liberty est une marque et non un terme générique désignant n’importe quel tissu fleuri.

C’est originellement un imprimé fleuri fabriqué en Angleterre par la dite maison. Des couleurs chatoyantes, des motifs déposés, une douceur incomparable et rien de plus facile à travailler en couture.

Mais bon la mode aidant il y a des débordements.

Mais le Liberty n’est pas que le coton, il y a aussi de la soie,de la mousseline, du velours et d’autres motifs que des fleurs. Pour cela par contre il faut se rendre dans le grand magasin de Londres. Quelques un de mes tissus en proviennent et d’autres de tissu Reine au marché St Pierre.

1ère:robe bustier avec motif paon, ceinture chinée – 2ème: robe de ma maman retouchée, ceinture zara

Robe encolure à coulisse et ceinture avec un biais

Robe à volants et dos croisé, patte de boutonnage pour les détails

Robe de ma maman retouchée….elle date de avant que je naisse

 

Trouvaille n°10…Un panier à la BB


Et voici l'intérieur, une pochette en tissu fleuri que j'ai fixé sur le panier



Je reprends le compte de mes trouvailles et voici la dixième pour prendre la poudre d’escampette sur la croisette…c’est de saison si je ne m’abuse et sans vouloir m’imaginer à la place d’une certaine fan des sixties, la chevelure blonde en moins…

J’ai chiné ce petit panier chez Emmaus voilà quelques semaines, il était un peu mal en point – par là j’entends que les charnières ne remplissaient plus vraiment leur rôle – et mon papie chéri l’a remis en état avec amour, bonne volonté et d’une main d’orfèvre. Devant le travail accompli je me devais bien de lui offrir une jolie pochette qui servirait à y mettre mes effets personnels. Et oui sinon il s’ouvre en grand et tout tombe…pas très utile du coup le panier.

Un bout de tissu fleuri (type Liberty parce que j’insiste Liberty s’est une marque, c’est mon c^té psychorigide du marketing qui ressort), un cordon pour resserrer la pochette et des petits points pour fixer le tout, et hop me voilà partie prête à pavaner sous les projecteurs et à fouler le sable chaud.

Dans deux jours ce sera le cas, mais pas à Cannes et que j’ai hâte.


 

 

 

Fillette en fleur

 

J’ai fait cette petite robe fleurie pour ma cousine de 5 ans, qui est dans sa période princesse à fond, elle était ravie et fière de pouvoir tournoyer avec et de faire la pause comme une pro.

C’est bien elle prenait toutes les initiatives d’elle même, tourner, prendre les fleurs dans ses mains, plier la jambe comme ci comme cela…Mannequin en herbe.

Initialement j’avais acheté ce tissu à Séville pour me faire une jupe de Flamenco, mais ayant demmenagé je me suis mise à la danse africaine, ce n’est pas vraiment le même style d’imprimé. Donc recyclage pour en faire une jolie robe de fillette en fleur.

Ils grandissent trop vite les enfants, je revoyait des photos d’elle il y a deux ans, c’est dingue le changement.

Ils sont de moins en moins innocents, de plus en plus impertinents tout en restant bébé, en faisant des comédies, des jalousies, en jouant à la poupée, en réclamant des histoires de princesses lovée dans une robe de chambre de princesse, la robe de Cendrillon accrochée tout prêt du lit à baldaquin.

On voudrait qu’ils ne grandissent jamais, qu’ils restent de petits souriceaux.

Cuir et Liberty

 

Jupe cuir Emmaus, Chemiser fait main en soie Liberty, chaussures Zara

Voici un petit look qui est un mix de trouvaille et de création, variation autour de matières naturelles que sont le cuir et la soie.

La jupe en cuir a été chinée chez Emmaus (à la base je l’avais acheté pour un déguisement de catwoman…). et le chemisier froncé à l’encolure est en soie Liberty, tissu qu’on ne trouve que dans le magasin Liberty de Londres…Il vaut mieux éviter que j’y mette les pieds trop souvent d’ailleurs.

1° Tout est trop joli

2° Il y a trop de choix de motifs

3° il y a trop de choix de coloris

4° Il faut se décider pour quel usage ce sera pour choisir le bon métrage

= il faut au il rester un bon moment (unité de base l’heure…)