Gâteau léger banane/coco/pistache

Le gaspillage ce n’est pas mon truc alors il fallait que je trouve une recette pour utiliser les 6 blancs d’oeufs qu’il me restait du gâteau basque fait le weekend dernier (bientôt la recette…).

L’idée des congolais m’est venue à l’esprit, simple et rapide à faire, sauf qu’ en réalité il me manquait une quantité non négligeable de noix de coco et il y avait des bananes bien bien mûres en attente de ne pas être mangées.

J’ai donc improvisé une petite recette, avec donc des blancs en neige, de la noix de coco et des pistaches pour allonger les quantités et des bananes.

Pour 6/8personnes

Ingrédients

 

6 blancs d’oeufs

100g de beurre

200g de sucre roux

75g de noix de coco

75g de pistaches non salées

75g de farine

3 bananes bien mûres.

 

Monter les blancs en neige.

Mixer les bananes en purée.

Ajouter le sucre en battant 1min. incorporer ensuite le beurre fondu, la farine tamisée, la noix de coco et les pistaches en mélangeant délicatement à chaque fois.

Enfin ajouter les bananes.

Verser dans un moules beurré et fariné. Faire cuire 25/30min à 180°C, th6. Vérifier la cuisson en plantant la lame d’un couteau, elle doit ressortir propre.

Laisser tiédir et démouler.

Les cadeaux ou le gâteau?

Pâtisserie des rêves

2… bougies à souffler ça commence à faire comme me l’a gentiment signifié mon ami Xavier (premier message de la journée soit dit en passant) « A ce soir pour célébrer le débit de la fin ».

Alors comme lot de consolation il me reste le gâteau d’anniversaire.  Je voudrais, j’aimerais, je souhaiterais, je rêverais, je fantasmerais sur une pâtisserie de la Pâtisserie des rêves (pas encore goûtée alors que je suis passée devant tout à l’heure) ou un goûter au Plaza Athénée avec Christophe Michalak ou plutôt ses desserts qui me font saliver et pourquoi pas les deux ensemble d’ailleurs. Ca c’est mon top 2 avec le Plaza en 1er.

Mais au fait c’est quoi le mieux dans l’anniversaire les cadeaux ou la gâteau? Un peu les deux mon colonel (référence à mon frère) ça dépend de ce qu’il y a dedans.

Ma wish list serait donc:

– Un job qui me me donne la patate (bien payé c’est mieux)

– Un mec qui me donne la banane (bien gaulé c’est mieux)

– Des vacances qui me donnent la pêche (bien ensoleillées c’est mieux)

– 5kg de moins pour ne pas ressembler à une poire et à une peau d’orange

Bref un cocktail de bonnes choses pour affronter le début de la fin comme dirait l’autre

 

 

 

 

 

 

Le chocolat: Trucs et astuces 1

La cuisson du chocolat en pâtisserie peut s’avérer à un rite si l’on veut bien faire les choses…

1° Idée reçue: le % de chocolat ne va pas qualifier la qualité du chocolat et son goût. C’est avant tout l’origine du cacao, son cru qui définira ses parfums et arômes.

Cependant dans le chocolat à cuire que l’on trouve dans le commerce, rien de tout cela n’est indiqué! choisissez en fonction de votre goût. toutefois, moins la tablette est chère plus il y a de chance qu’elle soit riche en matières grasses et en sucre.

2° Faire fondre le chocolat: il ne faut pas qu’il cuise mais qu’il soit fondu (c’est à dire lisse, brillant mais en le goûtant vous devez avoir la sensation qu’il est froid).

Pour faire au mieux, utiliser un bain-marie à feu doux (si vous n’en avez pas, un saladier sur une casserole d’eau sera parfait) et le hacher préalablement à défaut le couper en petits morceaux. Cela permet qu’il fonde rapidement et uniformément pour ne pas qu’il commence à cuire avant d’être complètement fondu. Remuer quand il est fondu.

3° Glacage: faire fondre le chocolat? y ajouter un blanc d’œuf et avec 4cuil à soupe de sucre glace et 1cuil à soupe de cacao amer. Laisser le refroidir 30min (pas au frigo) et étaler à la spatule sur le gâteau tiède ou froid.

4° Pour pousser le vice encore plus loin: la cuisson au bain marie se fait à 40°C