Biscottis aux Michokos (croquants)

blog aout 15 119

 Les Michokos c’est un peu mon pêchers mignon , alors pour éviter de m’avaler le paquet j’ai décider de faire des petits biscuits pour amener au boulot et régaler mes collègues avec le café. 

La recette vient du petit livre Marabout « Michoko les 30 recettes cultes ».

blog aout 15 141

blog aout 15 130

blog aout 15 128

blog aout 15 126

Pour 40 biscuits env

60g de beurre mou

175g de sucre en poudre 

3 œufs

350g de farine

100g d’amandes mondées 

25 michokos

2 cc de levure chimique

1 pincée de sel
Préchauffer le four à 180C.

Dans un saladier battre le beurre avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Incorporer un à un les œufs. 

Ajouter la farine, la levure, le sel, les amandes et les michokos coupés en quatre. 

Travailler la pâte avec les doigts pour tout bien amalgamer. Séparer la pâte en quatre et former 4 pains réguliers sur un plan de travail fariné.

Les déposer sur du papier sulfurisé sur la plaque du four. Enfourner et laisser cuire 30 à 40 min. 

Sortir du four et laisser tiédir 15 min. 

Couper des tranches de 1 cm d’épaisseur et les déposer sur la plaque. Faire dorer 10 min. 

Laisser refroidir sur une grille. 

Vous pouvez les conserver au moins 2 semaines dans une boîte en métal hermétique .  

Croquants de Noël de mamie dédé

C’est la recette traditionnelle de Noël, qui fait partie de ces petits plats qu’on sera sûr de goûter tout comme les truffes au chocolat, les caramels de ma tante (une tuerie, s’il y avait un dessert que je mangerais en priorité ce serait celui-ci quitte à abandonner tous les autres), le foie gras de ma grand mère et la dinde. Sauf cette année je crois bien que la dinde va passer à la trappe mais je n’espère pas les desserts…en tout cas je ne me préoccupe pas de grand chose étant donné que je vais sauter dans mon Tgv et me mettre les pieds sous la table après tout le monde pour un réveillon entouré de bambins de la quatrième génération.

Ces croquants que j’ai fait pour la toute première fois cette année ont remporté un franc succès auprès de mes collègues parce que ce n’est pas tout de publier des recettes et es photos pour ce blog, encore faut-il les manger ensuite…

Quoi qu’il en soit les croquants de ce Noël auront un goût particulier quand nous les savourerons avec mon grand père qui ne pourra pas pour la première fois passer le 25 avec nous et que nous partagerons avec lui dans sa chambre d’hôpital.

Mamie, mes croquants n’auront jamais le même goût que les tiens, que ceux que je pique dans le placard le lendemain de noël, que je referme la boîte en fer puis revient quelques instants plus tard pour en chiper un deuxième, un troisième et plus si affinité. Des croquants pour croquer la vie à pleines dents.

Passez de pétillantes fêtes et rendez-vous en 2012 pour de nouvelles aventures créatives et la concrétisation de tout les projets que j’ai en tête et qui n’ont pu voir le jour en 2011 faute de temps.

Pour une petite centaine de croquants

Ingrédients

500g de farine

150g de beurre ramoli

150g de sucre semoule

3 oeufs

le zeste d’un citron non traité

1/2 paquet de levure

1/2 paquet de sucre vanillé

1cuil à café d’amande amère

1 cuil à café d’extrait de vanille liquide

80 d’amandes grillées

 

Couper les amandes en deux dans le sens de al longueur et les faire griller quelques minutes dans une poêle sans matière grasse en remuant régulièrement.

Mélanger les oeufs, le sucre et les arômes (vanilles, amande amère, zeste).

Ajouter le beurre très mou et pétrir.

Ajouter le farine et la levure tamisée, puis les amandes.

Prélever de la pâte de la taille d’un oeuf et former une bûchette, l’aplatir sur le dessus et les bouts (voir photos ci dessous). Laisser reposer 20min.

Préchauffer le four à 200°C.

Dorer au jaune d’oeuf battu et faire cuire 15min. Sortir du four et couper chaque bûchette en 4 tranches. Remettre au four à 180°C 10-15min jusqu’à ce qu’ils s’achèssent.

Laisser refroidir.

Ils se conservent très bien une dizaine de jour dans une boîte hermétique.