Trouvailles….Un dimanche aux Puces de Vanves

Mon achat du jour…une robe de cocktail des années 40′. La dame qui la portait était une mondaine qui avait coutume de fréquenter l’ancêtre du Rotary Club

Aux puces de Vanves on croise des hommes qui jouent aux cartes et se chamaillent, un homme qui joue la partition de la mélodie du bonheur et une femme qui propose du café chaud avec son chariot plein de thermos pour mettre du baume au coeur aux brocanteurs et aux chineurs

De la mercerie, des ustensiles de cuisine, tout pour mon bonheur 😉

Serviteur muet personnalisé

 

Un petit Avant/Après d’un objet que l’on appelle Serviteur muet. Un bien joli nom pour un plat de service à petits gâteaux.

ps: la recette du gâteau pris en photo c’est pour mercredi 😉

Voici à quoi il ressemblait quand je l’ai acheté et le voilà maintenant.

Je l’ai chiné dans une brocante en province après en avoir cherché désespérément car c’est une denrée assez rare. Je me suis inspirée de motifs art déco pour dessiner les assiettes.

Après avoir été recouvert de peinture blanche pour porcelaine (celle qui ne nécessite pas de cuisson, mais bien 4couches pour recouvrir les motifs) je l’ai décoré au pinceau avec cette même peinture et au stylo à porcelaine (bien plus pratique pour faire des traits nets. Il en existe de plusieurs largeurs).

J’ai également changé la tige, je l’ai intervertie avec celle d’un autre serviteur muet que j’ai chiné par la suite mais je vais utiliser de belles assiettes anciennes à la base.

 

Pour les parisiens, vous pourrez trouver une large gamme de peintures pour porcelaine et autres supports au BHV.

Sacs à main vintage personnalisés

 

Petite présentation de cette collection Made By Me que j’ai créé pour le plaisir de les vendre et d’offrir des pièces originales, personnelles et uniques.

Je suis une grande chineuse, à la recherche de la pièce ancienne, atypique et originale.

Je suis une manuelle invétérée qui a besoin de faire quelque chose de ses mains le plus souvent possible.

Je suis une grande créative, toujours la tête pleine d’idées à mettre en forme.

Je customise des sacs à main vintage que je chine, nettoie, retape et transforme pour leur donner un peu twist. Généralement ce sont des sacs à main très anciens avec de jolis fermoirs et un intérieur délicat.

Quand je vivais à Copenhague, j’ai rencontrer une dame qui faisait cela et j’ai appris la technique avec elle, pour la reproduire à mon tour une fois rentrée en France. Je me suis donc mise à écumer toutes les brocantes et vides greniers en quête de sacs originaux, en bon état, puis à entrer dans le processus créatif à savoir en partie comment et ou décorer le sac pour mettre ses lignes en valeur.

La roue du paon

Portrait de mère et mes tantes

Voici la première du relooking de la chambre de mon arrière grand-mère qui est devenue la chambre des arrières petits enfants. Fini les rideaux tristounets et délavés, place au turquoise et vert anis pour dynamiser un peu l’ambiance.

Pour une complète métamorphose tout en gardant la chambre telle quelle, il retse à virer la moquette horrible à bouclette et poser un nouveau parquet, changer la lampe de table de nuit et recouvrir les chaises, mais ça c’est le boulot de ma mère.

La tête du panneau est réalisée avec du tissu Kenzo et Lelièvre , la bas avec un tweed velours acheté au marché St Pierre et j’avais chiné le galon dans un vide grenier du 14e. Je lui ai trouvé une parfaite utilisation pour venir orner ce rideaux et donner une petite touche de fantaisie.

Avec le reste de tissu, j’ai cousu ces deux coussins pour orner le lit et s’y lover à  l’heure de la sieste avec les bruit des oiseaux en arrière fond la fenêtre ouverte.

 

Trouvaille n°4…Une jupe longue


Jupe des années 40' chinée dans une brocante, gilet en alpaga tricoté par ma grand mère, boutons Dam Boutons (Marché St Pierrre), ceinture chinée, top en soie COS, collier créateur

Depuis plusieurs saison la jupe longue fait son come back en voici une version qui date des années 40′.

J’avais acheté une robe longue habillée dans une brocante et la dame m’a offert la jupe.

Le collier en corde tressée incrusté de strass a été acheté dans une petite boutique à Versailles « Agathe » qui était tenue par deux sœurs très coquettes (sûrement vieilles filles!). C’était la caverne d’Ali baba de bijoux de créateurs, collants, foulards et gants superbes. Malheureusement elles ont pris leur retraite. A la place il y a un chapelier qui propose des articles sympa – chapeaux de mariage (il y a le public à Versailles faut dire), Stetson, panama, bibi, headbands et chapeaux de pluie.

 

Un chez soi à son image

 

Quand j’ai emménagé dans mon appart, je ne voulais absolument pas avoir un showroom Ikéa mais je n’avais pas non plus le budget pour du Ligne Roset, Roche Bobois, et autres meubles design signé qui coûtent bonbon.

J’avais déjà quelques petits meubles et objets (fauteuils, desserte, miroir, vaisselle) chinés, à qui j’ai donné une seconde vie dans un appartement de fille.

Ce petit buffet est un meuble de cuisine qui était jaune pas très net…qui a été décapé (je vous conseil un décapeur thermique vu la surface c’est plus facile) et repeint en gris tourterelle qui s’avère être d’avantage mauve que tourterelle mais ça me plaît quand même. Le miroir du dessus a aussi été repeint en noir mat.

Et j’ai du en avoir pour moins de 80€ le tout…

Buffet de cuisine converti en meuble fourre tout peint en gris tourterelle, pieds en noir, plateau couleur bois

Bien au chaud

Pour ma première sortie aux Puces de Vanves ( la dernière fois c’était avec ma mère, gamine et j’en garde certaines images, j’aime bien l’idée que j’y aille à mon tour faire ma promenade du dimanche, j’y amènerais ma fille c’est sûr;-).

J’y suis allée pour faire un tour, pour voir (quelle naïve, comme si je pouvais faire une brocante ou les puces juste pour regarder comme au musée). Il faisait froid, mais très beau, quand paf devant moi ce manteau avec l’encolure et un parement en astrakan, je m’approche, je l’inspecte (vérifier les trous de mites, s’il était pas décoloré; le pb avec les tissus noirs), je l’essaye, j’attends 10 bonnes minutes que la dame revienne avec un miroir, elle n’est jamais revenu, elle m’avait oublié!

Un collègue de trottoir est allé la chercher à ces papotages avec d’autres collègues de plus loin sur le trottoir, j’ai négocié et j’ai signé! ouh la douloureuse, mon achat le plus cher pour une brocante…mais je l’adore, on dirait qu’il a été fait pour moi avec sa taille ceinturée, ses épaules structurées et plein de petits détails très couture qu’on ne sait plus faire.

Chiner, fouiller, négocier mais surtout trouver des pièces qu’on ne fait plus, qu’on ne trouve plus, tout un savoir-faire qui s’oublie que seules les petites mains des maisons de couture, des ateliers de joaillerie et autres artisans dans leur coin continuent à perpétuer. Tout une histoire le vintage.

Pour infos les puces de Vanves c’est tout les weekends le samedi et dimanche matin jusqu’à 12h 13H selon la météo. Métro  L13 Portes de Vanves ou tram Didot.

Un peu de romantisme

Voici mon premier article Déco Brico Broc, il s’agit un peu des trois…

Le miroir nœud ancien a été chiné à la Braderie de Lille, il est un peu piqué mais c’est ce qui fait son charme (pour les chineurs je vous conseille très fortement, ça a toujours lieu de premier weekend de septembre…j’espère y retourner cette année, ceci s’adresse à LéaB)

j’ai trouvé cette chaise style Napoléon III dans une brocante/dépôt vente en province (comme la plupart de mes trouvailles d’ailleurs). J’en ai même quatre, elles ne sont pas d’époque mais pas neuves non plus, faut pas déconner quand même je n’achète jamais de neuf, enfin presque jamais…celle ci est recouverte d’un tissu de maison Lelièvre…

j’en rêvais depuis très très longtemps de ces chaises….