Trouvaille n°19…Chemisier blanc Noeud

A côté de chez mes parents a ouvert une brocante où l’on y trouve des meubles, des bibelots de la vaisselle et des vêtements vintage. Et bien sûr j’ai été immédiatement orientée vers ce dernier rayon, j’y ai donc chiner ce petit chemisier trop mignon et pile poil dans la tendance.

Au cours de cette virée, une partie de mes souvenirs d’enfance sont remontés, et mon tout jeune intérêt pour les vieilleries et la fouille me sont revenus en mémoire car la dame qui vient juste d’ouvrir cette brocante travaillait il y a 15ans dans une autre brocante a quelques centaines de mètre de celle-ci.

Elle a fermé aujourd’hui mais ma mère m’y traînait petite. J »avais complètement oublié ce lieu et il m’est réapparu à l’esprit comme un flash avec une vision très nette de l’espace, le grand escalier en bois, la balustre et l’alignement de meubles anciens au milieu desquels j’aimais me perdre.

Cette brocante c’était pour moi une caverne d’Ali baba., mystérieuse et jonchée de trésors. Elle a sans doute contribué à mon goût immodéré pour les brocantes, puces et Emmaus desquels je ne peux m’empêcher de repartir les mains vides.