Tarte tatin au caramel beurre salé

Une parfaite recette d’hiver pour le dessert dominical. Elle embaume la cuisine, nous réchauffe et satisafait nos envies de douceurs et de souvenirs d’enfance. Pour ajouter une touche encore plus gourmande, j’en ai fait une version avec du caramel au beurre salé. Vous pouvez utiliser un mélange de pomme pour varier les saveurs, j’ai utilisé, des elstar, des golden et des canada et aussi du bon beurre de chez le crémier pour faire la pâte.

Ingrédients

Pâte brisée

250g de farine

150g de beurre mou

1cui à café de sel

1cuil à café de sucre

1 oeufs

2cuil à soupe de lait

Garniture

6 à 8 pommes de différentes variétés selon la grosseur

1 grosse noix de beurre

10 morceaux de sucre pour le caramel

3cuil à soupe de caramel au beurre salé

Faire un puit avec la farine y déposer le beurre, le sel et le sucre, mélanger sans trop travailler la pâte, ajouter l’oeuf et enfin le lait. La pâte doit former une boule. Elle peut se faire au robot. La filmer et la mettre au frais 2H.

Peler et découper les pommes en 8 quartiers. Les faire revenir dans le beurre.

Dans un moule à manqué anti-adhésif préparer le caramel avec les morceaux de sucre et une cuillérée à soupe d’eau. Faire colorer jusqu’à ce qu’il blondisse. Y déposer les quartiers de pomme et parsemer du caramel au beurre salé.

Etaler la pâte un peu plus grande que la taille du moule. Recouvrir les pomme et froncer les bords pour qu’elle soit bien hermétique.

Enfourner dans le four préchauffé à 200°C pendant 35-40min.

Démouler sur un plat à tarte. Vous pouvez l’accompagner de crème fraîche, de chantilly ou d’une boule de glace à la vanille pour le splus gourmands.

Brioche Malvaux

 

Nappée de caramel au beurre salé c'est trop bon

Brioche Malvaux

Cette brioche est un héritage familial chargée de souvenirs. Mon arrière grand-mère la préparait aussi en doublant les proportions et la tressait, elle embaumait toute la maison de sa délicieuse odeur de beurre. Malvaux est le nom des amis qui avaient donné la recette.

Elle est facile à faire mais demande du temps car il faut commencer la veille et pétrir la pâte plusieurs fois. Une idée pour le petit déjeuner du dimanche…

Ingrédients:

500 kg de farine

3 œufs

125g de beurre

100g de sucre

½ cube de levure de boulanger fraîche (dans le rayon frais du supermarché) sinon demander à votre boulanger.

1 jaune d’œuf et un peu de lait pour faire dorer

 

Préparer le levain la veille

Mélanger 100g de farine avec un ½ verre d’eau tiède dans lequel vous aurez délayé ½ cube de levure de boulanger. Mettre un linge sur le saladier et faire lever près d’une source de chaleur toute une nuit.

Le lendemain matin ajouter au levain le beurre mou, un peu d’eau tiède, les œufs, le sucre et le reste de la farine. Bien pétrir la préparation et former une boule. Laisser lever avec un linge dessus jusqu’à ce qu’elle double de volume. Pétrir de nouveau deux fois en laissant la pâte lever 3/4h entre chaque pétrissage.

Vous pouvez la tresser, lui donner la forme de votre choix en la faisant cuire sur du papier sulfurisé beurré et fariner sur la plaque du four  ou bien la faire cuire dans un moule à brioche cannelé en porcelaine.

Battre le jaune d’œuf avec un peu de lait et passer au pinceau sur la brioche.

Enfourner dans le bas du four préchauffé à 160°C et faire cuire 45min env. Vérifier la cuisson en plantant la lame d’un couteau, elle doit ressortir sèche.

Démouler et laisser refroidir sur une grille. Ou déguster tiède si vous ne pouvez pas attendre…

 

Pudding renversé au tapioca et pommes caramélisées

Pudding renversé au tapioca et pommes caramélisées et autres versions

Pour 8 personnes

 80 g de tapioca

1L de lait d’amande (en magasin bio)

4 oeufs

50 g de sucre semoule

60 g de cassonade

2 pommes

1gousse de vanille

beurre

1/2 cuil à café de sel

Le lait d’amande donne un goût de noisette au dessert. A défaut utilisez du lait + 2cuil à soupe de poudre d’amande et 120g de sucre (le l’ait d’amande est souvent sucré au sirop d’agave).

Porter le lait à ébullition avec le sucre, le sel et la gousse de vanille fendue en deux.

Baisser le feu et ajouter le tapioca, faire cuire à feu doux 7min sans cesser de remuer, jusqu’à ce que les grains soient transparents mais pas trop collants. Laisser refroidir et retirer la gousse de vanille grattée.

Préchauffer le four th7 (210°C)

Beurrer généreusement des moules individuels (ramequins ou moules en alu) et verser la cassonade sur les parois et le fond.  Déposer dans le fond les quartiers de pommes épluchées. Mélanger les oeufs battus au tapioca. Verser dans les moules à ras bord et enfourner 30min jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Sortir du four, attendre 5min et démouler. Servir tiède.

Vous pouvez remplacer la cassonade par du caramel au beurre salé.

Autres versions :

–          avec des poires et un carré de chocolat entre les poires et le tapioca

–          avec des bananes arrosées d’un jus de citron vert

–          avec une rondelle d’ananas dans le fond

–          remplacer le lait par du lait de coco et 120g de sucre semoule

Et pleins d’autres possibilités.

Caramel au beurre salé

Mummm, comme en Bretagne. Longère Tissage de Luz

Pour un pot de confiture :

160g de sucre

80g beurre demi-sel (aux cristaux de sel, c’est meilleur)

20cl de crème liquide entière

Sortir le beurre et la crème 15min avant.

Étaler le sucre dans une poêle de façon homogène. Ne pas le remuer. Quand il se liquéfie et commence à légèrement colorer, retirer du feu et mélanger de façon à ce que tous les grains fondent. Ne pas le laisser caraméliser.

Ajouter petit à petit le  beurre en dés et remuer jusqu’à ce qu’il s’incorpore au sucre fondu. Remettre sur le feu assez doux jusqu’à absorption par le sucre (2min ±).

Ajouter alors le crème liquide par petite quantités sans remuer d’abord afin qu’elle chauffe progressivement. Mélanger et continuer ainsi de suite jusqu’à ce quelle soit incorporée au mélange. Laisser bouillir 2-3min.

Le caramel est alors très liquide, c’est normal.

Verser aussitôt dans un pot à confiture récupérer (ou tout autre récipient hermétique de préférence pour pouvoir le conserver).

Laisser refroidir et déguster avec des crêpes, pancakes, dans un crumble aux pommes ou pour napper ou fourrer un fondant au chocolat avec cœur coulant…par exemple.