Galette de Niort à l’angélique 

risotto coquillettes truffe 014

Cette galette est la version des Deux Sèvres du broyé du Poitou, grande spécialité de ma grand-mère. Les proportions sont les mêmes mais on ajoute de la levure, de l’eau de vie et l’angélique.

Pour les photos j’avais divisé les proportions par deux, normalement elle doit être plus épaisse. Je vous livre la recette originale tirée d’un très vieux livre de cuisine de ma grand-mère sur la cuisine du Poitou Charente.

risotto coquillettes truffe 008

risotto coquillettes truffe 026

risotto coquillettes truffe 017

risotto coquillettes truffe 036

Ingrédients

500g de farine

250g de beurre mou

1 oeufs

200g de sucre en poudre

1/2 paquet de levure chimique

1 paquet de sucre vanillé

1 bâton d’angélique confite

1 c.s d’eau de vie ou de cognac

1 pincée de sel

1 jaune d’oeuf pour dorer

 

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une jatte disposer la moitié de la farine en fontaine. découper le beurre en morceaux et mettre au centre avec les sucres, la levure, la moitié de l’angélique coupée en petits morceaux, l’eau de vie, le sel et l’oaufs.

Pétrir le tout avec la main et en même temps ajouter petit à petit le restant de farine en continuant de travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle se détache des doigts. Elle doit rester souple et lisse.

Etaler la pâte dans un moule à tarte cannelé beurré et fariné, sur une épaisseur de 2-3cm.

Dessiner des motifs à l’aide d’une fourchette et badigeonner avec le jaune d’oeuf battu.

Déposer le restant d’angélique sur le dessus en l’enfonçant un peu avec les doigts.

Faire cuire 30min env jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

Broyé du Poitou

nov 14 105

S’il est une recette par excellence symbolique de mon enfance et LA recette de ma grand-mère c’est bien celle -ci. Elle aurait du figurer sur ce blog depuis bien longtemps d’ailleurs. Mais à vrai dire le broyé est tellement lié à la maison de mes grands-parents que je n’en fait jamais à Paris. Il y en ai toujours dans une boîte en métal dans le placard de la cuisine. Il a bercé l’enfance de mes tantes, celle de mes cousines et mon frère et aujourd’hui celles des arrières petits enfants qui savent très bien où le trouver. C’est un dessert, un goûter tout simple mais qui plaît à tout le monde et peut être déguster à tout moment de la journée avec un thé, un café, le chocolat chaud ou tout simplement en grignotage en allant en piquer directement dans le placard. A ce rythme là quand toute la famille est dans le sparage la boîte se vide vide. Ma grand-mère en fait facilement toutes les semaines.

Dans d’autres régions on appelle ça la galette vendéenne. Le broyé est en fait une galette au beurre composé de 3 ingrédients: de la farine, du beurre et du sucre dans les proportions suivantes: 1/2 farine 1/4 beurre, 1/4 sucre. Il y a toujours moitié moins de beurre et sucre que de farine.

nov 14 121

nov 14 131

 

Ingrédients

300g de farine

150g de beurre bien mou (sorti la vieille)

150g de sucre

1 pincée de sel

4 à 5 cuillerées d’eau

 

Préchauffer le four à 180°C.

Verser la farine mélangée avec l’eau et  le sel sur le plan de travail et faire un puits. Ajouter le beurre bien mou  et le sucre et pétrir jusqu’à incorporation pas plus longtemps. Etaler la pâte à la main (et non au rouleau) et froncer le bord avec le pouce et faire des croisillons avec une fourchette. Battre un jaune d’oeuf et passer au pinceau la surface.

Faire cuire 25 min sur la grille du bas dans votre four jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

Faire refroidir sur une grille et découper des morceaux. Ils se conserve très bien dans une boîte en métal pendant une bonne semaine s’il n’est pas dévoré avant.